Le thé vert, un thé à déguster et à cuisiner

0
325
the feuille

the feuilleSuper aliment, plante santé… le thé vert mérite d’être introduit dans notre quotidien et  notre cuisine. Rappel de quelques conseils de base.

 

Le thé vert est l’un des thés les plus fragiles qui soient avec le thé blanc. Une eau trop chaude brûle les feuilles et fait disparaître ses saveurs. En principe, les conseils d’usage recommandent une température entre 70 et 75 °C. Certaines bouilloires permettent d’atteindre exactement la température désirée en fonction de la variété de thé.

 

L’amer, l’acide, le sucré

 

Sentir l’odeur du thé, apprécier sa robe, sont les deux premières étapes de la dégustation, même si elles disent peu de choses sur le goût à venir de la boisson. Une fois en bouche, appréciez les trois principales caractéristiques du thé : l’amer, l’acide et le sucré. Une fois avalé, vous pouvez constater et mesurer son astringence. Cette sensation « d’assèchement » sur la langue diffère complètement selon les variétés de thés. Ensuite, grâce au passage de l’air entre le nez et la bouche (phénomène de rétro-olfaction) vous pourrez percevoir toutes les molécules odorantes.

 

Un beau parfum en cuisine

 

En cuisine, la feuille de thé vert apporte des arômes puissants. C’est idéal pour fumer un poisson, réaliser une chapelure, ou aromatiser un cake. Lire Cuisinez au thé. On peut aussi réaliser de délicieux thés glacés, bien meilleurs et moins sucrés que ceux du commerce ! Un thé vert particulier, le thé Matcha, se prête bien aux smoothies et jus mixés. Ces feuilles de thés, pulvérisées en poudre très fine, peuvent être incorporées crues aux boissons, saupoudrées sur des desserts, fromages frais, etc… Crue, la feuille ne perd alors ni de sa saveur, ni de ses bienfaits.

 

Les bons accords

 

Tel un grand cru, le thé vert est un merveilleux compagnon que l’on associera avec bonheur à des pâtisseries ou avec certains mets salés, de préférence plutôt légers et ronds en bouche, pour laisser les arômes du thé vert se développer, et apprécier son astringence.

 

Hortense Allain-Launay

 

Sources : http://umm.edu/health/medical/altmed/herb/green-tea

 

AUCUN COMMENTAIRE