Additifs et ingrédients alimentaires cachés ou presque

0
374
yaourt et additifs

Des additifs et ingrédients s’invitent discrètement dans les aliments. Les industriels pratiquent le flou, à la limite de la dissimulation. Un manque de transparence de moins en moins toléré.

 

Des additifs et ingrédients peu appréciés par le consommateur, parfois contraires aux convictions éthiques ou religieuses, parfois nocifs pour la santé, sont discrètement incorporés dans les aliments. Il faut une loupe pour les identifier sur l’emballage. Cette façon de faire est de plus en plus dénoncée par les associations de consommateurs.

Lire aussi :

Additifs et émulsifiants : les soupçons
Les additifs alimentaires et leurs impacts sur la santé

 

 

Yaourts à la gélatine bovine

 

 

Dernière affaire en date, les yaourts à la gélatine bovine. C’est la marque Yoplait qui vient de subir les foudres de l’association de consommateurs Foodwatch pour ses yaourts 0% aux fruits rouges. Le fabricant se contentait d’apposer un discret « gélatine » dans la liste des ingrédients écrits en minuscules caractères, en omettant l’adjectif bovine.

 

 

Nouvelle recette en 2019

 

 

La gélatine pemet d’apporter du crémeux à la texture dans un produit 0% par définition sans matières grasses. Mais, en pleine époque de végétarisme galopant, ce composant bovin « caché » pose problème. Yoplait qui appartient au groupe américain General Mills n’a pas tardé à réagir : dès 2019, il supprime la gélatine de boeuf de la recette de yaourt !

 

 

Shellac, additif provenant des insectes

 

 

Ces additifs ou ingrédients cachés sont assez fréquents. Dans les desserts glacés, Foodwatch a détecté du shellac, un additif à base de sécrétion d’insectes. Autre dossier classique, cela fait plusieurs années que des associations dénoncent la présence de gélatine de porc dans les bonbons et confiseries, mais dans de très nombreuses préparations ou plats : desserts lactés, sauces bolognaises (qui font état du boeuf mais pas des traces de porc), plats industriels à base de poulet….

 

 

 

L' »animal » pose problème

 

 

Dans ce nouvel affrontement entre associations de consommateurs et industriels, deux phénomènes se télescopent : l’opacité des industriels (leur propension à dissimuler les additifs et ingrédients qui ne sont pas glamour ou pourraient déplaire); la présence d’un produit d’origine animale, catégorie d’aliments de moins en moins anodine dans l’esprit des consommateurs.

 

JC Nathan

 

Sources :

7 produits insoupçonnables qui contiennent du porc

L’express.fr

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/ces-substances-animales-cachees-dans-vos-aliments_2036104.html

 

 

AUCUN COMMENTAIRE