Alimentation anti-cancer

0
1
aliments et cancer

aliments et cancer

 

Les recommandations du Fonds Mondial de Recherche contre le Cancer (FMRC)

 

Le Fonds Mondial de Recherche contre le Cancer a réalisé en 2007 une importante étude sur les relations entre alimentation et cancer.  Neuf équipes de chercheurs ont identifié 500 000 études, sélectionné 22 000 d’entre elles et jugées pertinentes 7 000 travaux. Ces 7 000 études ont été analysées et synthétisées. Un panel de 21 scientifiques de renommée mondiale a validé les conclusions extraites de cette synthèse. Ce vaste projet intitulé « Alimentation, Nutrition, Activité Physique et Prévention du Cancer : une Perspective Mondiale ») a donné lieu à une série de recommandations générales en matière d’alimentation.

 

Limiter la consommation de viande rouge et éviter la charcuterie

 

Il est recommandé de consommer moins de 500 g de viande rouge (boeuf, porc, agneau, viande de plats préparés) par semaine. Il est recommandé de minimiser voire d’éliminer la charcuterie (viande traitée par fumage, séchage, salaison ou avec ajout d’agents chimiques de conservation…)

 

 

Consommer principalement des aliments d’origine végétale

 

• Consommer au moins cinq portions de légumes non féculents et de fruits variés par jour (400 g minimum). Varier ces légumes non féculents, consommer des fruits de couleurs variées (rouge, vert, jaune, blanc, violet, orange…), des tomates et des plantes de la famille de l’allium (ail).

• Consommer des céréales (graines) et/ou des légumes secs relativement peu transformés à chaque repas.

• Limiter la consommation de féculents raffinés.

 

 

Limiter la consommation de boissons alcoolisées

 

En cas de consommation d’alcool, se limiter à une prise d’alcool ou boisson par jour (un verre de vin) pour les femmes et à deux pour les hommes, soit par prise un maximum 10 à 15 g d’éthanol. Les enfants et les femmes enceintes ne doivent pas consommer de boissons alcoolisées.

 

Limiter la consommation de sel

 

Éviter les aliments salés et conservés par salaison. Limiter la consommation de plats préparés contenant du sel ajouté afin de parvenir à un apport inférieur à 6 g (2,4 g de sodium) par jour. Conserver les aliments sans utiliser de sel.

 

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE