Bière, les effets santé

0
2838
biere effets santé

La bière, à l’instar du vin, aurait à petite dose des effets positifs sur la santé. Questions autour de cette nouvelle communication. Et rappel qu’une consommation soutenue et régulière est inévitablement problématique.

 

 

La bière, à petite dose, aurait des effets bénéfiques sur le coeur. Cet effet bénéfique serait dû à la bonne teneur en vitamines du groupe B, en particulier des vitamines B12 et des vitamines B9 (folates) dont on manque souvent. Selon des chercheurs espagnols,ces vitamines B réduiraient le taux d’homocystéine, un acide aminé, marqueur d’inflammations à l’origine de problèmes coronariens et d’accidents vasculaires cérébraux.

 

 

Anti-ostéoporose, anti-cholestérol, anti-diabète…

 

 

Second type d’effets positifs, celui généré par la présence de silicium qui a un rôle protecteur vis-à-vis de l’ostéoporose. Le silicium est un oligo-élément essentiel qui stimule le collagène, participe à la minéralisation des os (en fixant le calcium) , aide à la structure des tissus conjonctifs, avec une action sur la peau, les os, les cheveux, les ongles… Certains commentaires signalent aussi que la bière a des effets anti-diabète ainsi que des effets anti-cholestérol (en augmentant le « bon cholestérol »).

 

Une source non négligeable d’alcool

 

 

Cette littérature sur les vertus de la bière est-elle suffisamment convaincante pour s’autoriser à boire de la bière sans se faire aucun souci ? Pas sûr. Pour deux raisons  très simples : d’une part, la bière demeure une source non négligeable d’alcool, d’autre part, il est très compliqué de ne pas augmenter petit à petit les doses consommées.

 

 

Une bière = un pastis = un whisky

 

 

La bière est tout sauf une boisson anodine rafraîchissante : une bière 25 cl à 5° est équivalente à un verre de vin ou un pastis ou un whisky. Soit environ 10 grammes d’alcool. Deux pintes de 50 cl de bière (un format qui se répand de plus en plus) sont équivalentes à plus de 40 grammes d’alcool !

 

 

Source de calories

 

 

Au passage, la bière peut, selon les variétés, être une source de calories non négligeable (entre 40 et 80 calories pour 10 cl, soit 200 à 400 calories pour une pinte). Doublée d’une alimentation trop riche (on se contente rarement d’une salade avec une bière !), cette boisson va participer pour une partie de la population à des problèmes de surpoids et de syndrome métabolique (graisse au niveau de la ceinture abdominale).

 

La forte banalisation de la boisson bière dans la société et les médias semble plutôt problématique. L’idée que cette boisson alcoolisée participe à une bonne santé frise la malhonnêteté intellectuelle.

 

 

Lire : Alcool, pourquoi il fait grossir

 

 

Aurélie Laroche

 

 

Sources : passeport.sante

francetvinfo.fr