Les yaourts et les vertus des probiotiques

0
11411
probiotique

probiotique

Les yaourts contiennent des probiotiques qui ont le pouvoir d’aider la digestion et de faciliter la prévention de diverses complications intestinales. Ce n’est pas un remède miracle néanmoins.

 

Il y a un siècle environ, le yaourt était vendu comme un médicament. Ce produit laitier a toujours été paré d’une bonne image pour la santé. Cela tient aux ferments lactiques, à l’origine des probiotiques, des micro-organismes bénéfiques.

 

 

Les produits contenant des probiotiques

 

Les probiotiques sont des micro-organismes, bactéries ou levures, bénéfiques pour la santé. On trouve des probiotiques dans les produits laitiers (yaourts, fromages…), le lait, l’ultra levure, la levure de bière, la choucroute, le miso et le tempey (soja fermenté)…

 

Suppléant du système digestif

 

La flore intestinale compte environ 100 000 milliards de bactéries appartenant à une centaine d’espèces, bactéries qui jouent un rôle essentiel dans la digestion et l’immunité. En rejoignant cette flore, les probiotiques stimulent le système immunitaire intestinal (voire le système immunitaire dans son ensemble). Ils aident l’organisme à digérer et à lutter contre les micro-organismes nocifs responsables d’infections.

 

Les probiotiques permettent ainsi de prévenir les risques de gastro-entérites, chez l’adulte et chez l’enfant. Ils aident à lutter contre «  la diarrhée du voyageur », ainsi que les problèmes digestifs liés à la prise d’antibiotiques. Ces « bonnes bactéries » atténuent également les risques de diarrhées chez les nourrissons.

 

Les bactéries du yaourt

 

Il y a plusieurs types de probiotiques. Les principaux sont les bactéries lactiques (lactobacilles, bifidobactéries…). Celles du yaourt sont Streptococcus thermophilus et Lactobacillus bulgaricus. Leur principale vertu est d’aider à digérer le lactose. Ces dernières années, les industriels ont lancé des nouveaux produits laitiers (Actimel®, Activia® au bifidus…) contenant d’autres types de probiotiques et présentant d’autres qualités. Par exemple, le bifidus actif essensis facilite le transit intestinal, mais l’effet n’est sensible qu’au bout d’une quinzaine de jours de consommation régulière).

 

Bénéfiques mais pas miraculeux

 

Il ne faut pas considérer les probiotiques des yaourts comme une sorte de remède miraculeux. D’une part, il y a plusieurs familles, chacune présentant des effets spécifiques, assez ciblés et encore mal connus. D’autre part, tous les yaourts n’apportent pas des doses significatives de probiotiques (seuil d’efficacité : minimum 10 millions par gramme). Les yaourts pasteurisés, les yaourts brassés aux fruits, et donc « stabilisés » contiennent peu de bactéries actives. On estime que plus le yaourt est frais, moins il est acide et plus sa teneur en bactéries est importante.

 

JC Nathan

Sources :

Le bifidus est-il réellement actif

www.letemps.ch

Des probiotiques aideraient à lutter contre la listériose

www.inra.fr

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE