Le gluten, cause de maladies inflammatoires

0
2109
blé

bléLe gluten a-t-il une responsabilité dans la recrudescence de maladies inflammatoires ? La question fait débat dans les milieux scientifiques et médicaux sans que l’on dispose encore de d’études précises.

 

Le gluten, cette protéine qui donne leur caractère panifiable à un grand nombre de céréales, serait-il à l’origine de maladies auto-immunes, allergiques et inflammatoires, telles que les polyarthrites rhumatoïdes, l’asthme, diverses allergies, les dermites herpétiformes, le syndrome du côlon irritable… Ce scénario est avancé par certains médecins et scientifiques.

 

Réponse immunitaire

 

La maladie cœliaque, aussi appelée intolérance au gluten, évoque fortement les maladies auto-immunes : l’ingestion de gluten induit en effet une réponse immunitaire dans l’intestin grêle. Précisément, ce sont les lymphocites T qui réagissent à une des composantes du gluten, les gliadines (glycoprotéines), ce qui va entraîner une inflammation de la paroi intestinale. Ce processus va léser les parois de l’intestin (atrophie vilositaire) et générer par la suite divers symptômes (amaigrissement, douleurs abdominales, anémie, fatigue…). Lire : Interview du Nadine Cerf-Bensussan

 

Hyperméabilité intestinale

 

Les tenants de la thèse du « gluten à l’origine des maladies inflammatoires » ne s’en tiennent pas aux manifestations de la maladie coeliaque. Ils s’intéressent de façon plus large aux effets de l’hyperperméabilité intestinale (leakey gut syndrome). Suite à un état inflammatoire, l’éphitélium (une couche de cellules) de la muqueuse intestinale est altéré. Une fois détériorée, la muqueuse intestinale ne joue plus son rôle de barrière. La perméabilité intestinale autorise alors le contact entre les antigènes de la microflore intestinale et le système immunitaire intestinal.

 

Pathologies à caractère allergique et inflammatoire

 

Finalement, tout le système immunitaire dans son ensemble serait déstabilisé, avec pour conséquence, selon le terrain génétique des individus,  diverses maladies allergiques, auto-immunes et inflammatoires. Les causes de l’hyperperméabilité intestinale peuvent être nombreuses : stress, antibiothérapie, infections virales et bactériennes, alcool,  intolérance au lactose… et bien entendu l’hypersensibilité au gluten. Quant aux conséquences, on les mesure encore mal. Mais, il semble qu’on retrouve une hyperméabilité intestinale dans de nombreuses pathologies à caractère allergique et inflammatoire, même si ce n’est pas la seule cause.

 

JC Nathan

 

Sources

http://www.blog-micronutrition.com/post675.htm

L’hypersensibilité au gluten ou Maladie Coeliaque (pdf). M.Delire, Pédiatrie, Immunologie clinique. B.Fayed, Biologie Clinique

www.intestin-carrefour-de-mon-destin.fr

Photo : http://melissasaywhat.com

 

 

AUCUN COMMENTAIRE