Diabète, le rôle crucial de l’alimentation

0
809
diabète et alimentation

diabète et alimentationLes facteurs génétiques sont souvent déterminants dans les pathologies du diabète. Mais l’alimentation est un facteur important pour éviter les complications du diabète.

 

Le diabète affecte une grande partie de la population. Officiellement trois millions de personnes en France sont atteintes de diabète, mais sans doute beaucoup plus si l’on compte les cas non identifiés et les personnes non traitées. Des personnes de plus en plus jeunes sont touchées. L’alimentation est un facteur important pour éviter chez les diabétiques les complications de type cardiovasculaire.

 

Complications graves

 

Le diabète se caractérise par une glycémie trop élevée (un taux de sucre de 1,26 g par litre de sang à jeun contre un taux normal de 0,70 g/l à 1,10 g/l). Au bout d’une quinzaine d’années, un tiers des diabétiques vont développer des complications majeures : problèmes rénaux, problèmes de vision….

 

De plus en plus jeune

 

Le diabète de type 1, plus rare,  maladie auto-immune, se manifeste en général avant 40 ans et se caractérise par une production d’insuline insuffisante. La grande majorité des diabètes sont de type 2, diabète dit non insulino-dépendant, lié souvent à des prédispositions génétiques mais aussi au mode de vie (mauvaise alimentation, manque d’activité physique). L’alimentation trop riche et déséquilibrée aggrave le fléau du diabète et les problèmes de santé des personnes en situation de diabète ou de prédiabète.

 

Le poids, facteur de risques

 

Une très forte proportion des diabétiques (80%) sont en surpoids ou en situation d’obésité. « Toutes les personnes obèses ne sont pas diabétiques. Mais pour les personnes prédisposées au diabète, le poids est un facteur de risques » note Philippe Froguel, professeur de diabétologie au CHRU de Lille. Sans être la seule cause, l’alimentation est donc un facteur crucial conditionnant la maîtrise du diabète et la limitation de ses complications.

 

Se guérir ou se stabiliser

 

En portant attention à leur alimentation et en faisant de l’exercice physique, plus d’une personne sur deux atteinte de diabète ou de pré-diabète parvient à se guérir.  Si le diabète revient, il génèrera moins de complications graves.

 

La personne sujette à diabète doit respecter les grands équilibres entre nutriments : manger assez de fruits et légumes, pas trop de graisses (lipides : 30 à 35% de l’apport calorique total) et surtout un minimum de graisses saturées (viennoiseries, pizza industrielles…) ; manger à heures régulières, éviter les grignotages et les prises de sucreries en dehors des repas (effet hyperglycémiant). Il faut également prêter attention à l’index glycémique des aliments ou aux sucres dits ajoutés afin d’éviter les pics de glycémie. Lire Diabète de type 2 : conseils alimentaires

 

Aurélie Laroche

 

Sources :

Le diabète, arme de destruction massive. La lettre d’information d’information scientifique de l’Institut Pasteur de Lille. Janvier 2015.

www.passeportsante.net

photo : www.patisserie-kieny.com

AUCUN COMMENTAIRE