Le miel, aliment et médicament-miracle

0
2382
miel médicament-miracle

miel médicament-miracle

Le miel est un aliment exceptionnel, mais c’est aussi un médicament-miracle.  La science ne cesse de découvrir des applications thérapeutiques à un produit déjà utilisé dans l’Antiquité par les Egyptiens, les Grecs, les Romains….

 

Le miel, loin d’être un vulgaire produit sucré à tartiner, est un aliment hors du commun aux multiples vertus, nutritives comme thérapeutiques, qui peut avoir des applications pour un large éventail de maux et de pathologies.

 

Glucides et nutriments

 

Les abeilles récoltent le nectar des fleurs et grâce à une enzyme, transforment le saccharose en sucres simples (glucose, fructose). Il s’ensuit un produit très sucré mais aux riches propriétés. Outre sa teneur en eau (entre 17 et 20%), le miel  est constitué essentiellement de glucides variés (78 à 80%), et de divers nutriments et composants : acide gluconique, acides aminés, sels minéraux et oligo-éléments, enzymes, vitamines (groupe B)…

 

 Les phénols et les atouts santé

 

Autres substances présentes dans le miel, des composés phénoliques (acides phénols, flavonoïdes…) qui proviennent des plantes. Ces phénols présentent de nombreuses propriétés santé bénéfiques (antibactériens, antioxydants, antifongiques, anti-inflammatoires, antitumorales, anticarcinogènes….).

 

Antiagresseurs

 

En bonne partie en raison de ces phénols, le miel peut se parer d’une liste de vertus à faire pâlir d’envie une multinationale pharmaceutique :  antianémique, antibactérien, antioxydant, antiseptique, antiviral, calmant, sédatif, cicatrisant, digestif, diurétique, expectorant, hypotenseur…

 

Antibactérien et cicatrisant

 

Deux de ces propriétés intéressent particulièrement la recherche et le monde de la santé, son activité antibactérienne due à diverses caractéristiques (« acidité » au sens de pH très bas, pouvoir osmotique élevé…) et ses propriétés cicatrisantes, favorisées entre autres par la prévention des infections de la plaie.  L’hôpital de Limoges, sous l’impulsion du professeur Bernard Descottes dans les années 1980-1990, est particulièrement avancé dans les traitements cicatrisants à base de miel (miel de thym), avec des résultats incontestables.

 

Synergie miels et huiles essentielles

 

Selon Olivia Metral, docteur en pharmacie, spécialiste d’apithérapie, il existe des synergies fortes entre miels et huiles essentielles qui permettent d’optimiser les qualités antibactériennes des deux types de produits, en particulier le couple miel – huile essentielle de thym. Le miel a l’avantage de servir de base de dilution aux huiles essentielles qui ne peuvent être consommées pures.

 

Dans votre pharmacie

 

Dans un ouvrage sorti en septembre 2014, « Le miel dans votre pharmacie », le Dr Olivia Metral passe en revue précisément de nombreuses utilisations thérapeutiques du miel. Outre les vertus cicatrisantes, le miel permet de traiter pêle-mêle herpès, hémorroïdes, dermatite, eczéma, psoriasis, mycose, ulcère… Il peut servir pour divers usages cosmétologiques (purifiant, hydratant, nourrissant…), comme l’avaient déjà compris les Egyptiens.

 

Sphère ORL, appareil digestif, système cardio-vasculaire

 

Mais ce produit de la ruche est aussi efficace contre la toux, les maux de gorge, le rhume des foins, le rhume…. On peut aussi envisager de lutter avec le miel contre divers troubles digestifs (constipation, gastro-entérite, ulcères et acidité gastrique), la protection du foie et sa détoxification.  Le miel a aussi des applications possibles sur le plan ophtalmique, cardio-vasculaire (le miel est un bon cardioprotecteur), ou encore pour lutter contre les rhumatismes, l’ostéoporose… Le miel, médication universelle ?

 

Aurélie Laroche

 

Source : Le miel dans votre pharmacie. Dr Olivia Metral. Baroch Editions.  Septembre 2014. Photo : www.ot-chanac.fr

 

 

AUCUN COMMENTAIRE