Citrouilles, potirons, potimarons… le maquis des courges

0
1283
potiron, courges, citrouilles

potiron, courges, citrouillesIl ne faut pas réduire les courges à de vulgaires citrouilles d’Halloween … Potimarrons, pâtissons, butternuts, et autres potirons peuvent enchanter votre cuisine. Encore faut-il savoir les reconnaître.

 

 

La grande famille des cucurbitacées Cucurbita, regroupe de nombreuses variétés de courges. Une partie de ces courges poussent en été : la courgette, le pâtisson, la courge spaghetti… En automne, les stars sont les potirons, potimarrons, et autres citrouilles.

Lire aussi : Patidou, courge spaguetti, butternut…le maquis des courges

 

Ne pas confondre citrouille et potiron 

 

citrouillePour distinguer une citrouille et un potiron, se fier à la forme générale et au pédoncule. La citrouille est plutôt ronde, son pédoncule est dur, sans renflement au point d’attache. Le potiron est plus aplati. Son pédoncule est tendre, évasé près du fruit. Sa pulpe a un goût plus délicat que celui de la citrouille.

 

En cuisine, la citrouille convient bien aux soupes, veloutés, ou à des préparations de type farce. Exemple, cette recette. Videz une citrouille, éliminez ses pépins, et hachez grossièrement sa chair. Mélangez-la à de la viande hachée, des petits dés de fromages, d’ail et d’oignons rouges, ciselez un petit bouquet de persil, et farcissez la citrouille évidée de cette préparation. Cuisez 40 min au four à 200°C.

 

Potiron poêlé

 

courge potironLe potiron, de par sa délicatesse, se prête bien aux recettes où il est poêlé ou rôti. Par exemple, coupez un potiron en gros dés. Mélangez les morceaux à un peu de miel et de graines de coriandre, et faites gratiner au four avec quelques dés de bleu. Vous pouvez aussi le faire sauter à la poêle – en petits dés dans un peu de beurre demi-sel -, après l’avoir fait blanchir une dizaine de minutes dans un grand volume d’eau bouillante.

 

Le potimarron

 

courges potimaronLe potimarron est rouge brique, bien plus foncé que le potiron. Sa chair est jaune orangée, et elle a une saveur de châtaignes (on dit souvent que le potimarron a un goût de marron). Attention, il est très dur à peler. Certains disent qu’on peut s’en passer. Coupez-le en gros dés.  Eliminez les graines, et cuisez-le longuement à l’eau bouillante.

Sa chair offre un peu moins de tenue que celle du potiron. Il est donc idéal en soupes ou purées. Vous pouvez le marier avec une purée de marrons et le poudrer d’une touche de cacao au dernier moment.

 

Hortense Allain-Launau

 

Photo : www.rustica.fr

 

 

AUCUN COMMENTAIRE