Clafoutis salés : gourmands et tellement simples

0
1101
clafoutis lait farine oeufs

clafoutis lait farine oeufs

En automne, le clafouti aux cerises n’est plus qu’un délicieux souvenir. Il est temps de passez sans nostalgie aux clafoutis salés. Avec la base simplissime de cette recette de grand-mère, toutes les déclinaisons sont possibles.

 

Farine, oeufs, lait

 

De la farine, des oeufs et du lait… La recette du clafoutis salé, identique à celle du clafoutis sucré, se rapproche du gateau. La petite astuce qui change tout, c’est d’y ajouter une grosse pincée de bicarbonate de soude, pour que le clafoutis gonfle légèrement et soit plus léger.
Pour la pâte, mélanger 120 g de farine avec 3 oeufs entiers pour obtenir un mélange très épais et homogène. Diluez progressivement en versant 30 cl de lait petit à petit, tout en fouettant, jusqu’à obtenir une pâte fluide.

Maintenant, une petite touché de créativité. Assaisonnez la pâte, parfumez-la d’épices ou d’herbes séchées, émiettez-y un fromage frais ou délayez-y quelques cuillerées de crème épaisse. L’important est de conserver une pâte fluide, car vous allez la verser sur la garniture.

 

Les garnitures : légumes, fromages et tutti quanti

 

La pâte étant plutôt liquide, la cuisson du clafoutis dure assez longtemps (environ 45 min à 180 °C). Les ingrédients de la garniture vont cuire, en même temps que la pâte. Inutile donc de les précuire : petits dés de pomme de terre, de potiron, de carottes ou de panais… tous les légumes d’hiver sont les bienvenus. D’autant plus que la pâte apporte l’humidité nécessaire à la cuisson des légumes, sans qu’ils se déssèchent. Découpez légumes, fromage, et autres garnitures, en petits dés, disposez cette préparation au fond d’un plat antiadhésif ou beurré, puis versez la pâte par-dessus, en veillant à la répartir partout dans le plat.

 

Clafoutis astucieux
Bonne nouvelle, le clafoutis salé s’accomode très bien des restes. Par exemple, coupez deux pommes de terre en petits dés au fond d’un plat, émiettez par dessus le fromage de votre choix (choisissez les petits bouts qui traînent au réfrigérateur), parsemez de dés de jambon, versez la pâte et enfournez.

Pour un clafoutis très automnal, coupez une courge butternut en gros dés (éliminez les graines au coeur du légume) et déposez-les au fond d’un moule, avec des dés de fromage persillé (Roquefort, fourme…). Versez la pâte, parsemez de pignons ou de graines de courgettes et enfournez.Pour les palais plus méridionaux, un clafoutis à l’italienne, avec des petits bouts de jambon de parme, de tomates séchées et de mozzarella. A déguster sur le pouce en regardant la télé.

 

Sous toutes ses formes
Dans un grand plat, il a fière allure. Mais une fois démoulé, il faut avouer que le clafoutis « se tient » assez mal. C’est pour cela qu’on le sert sans façon aux amis, à l’occasion d’un apéritif ou d’un brunche. Petit conseil : plutôt que de servir de grandes parts triangulaires, coupez le clafoutis en gros cubes, plus faciles à saisir. Autre astuce, préparez dans des petits moules individuels ou des moules à muffins en silicone, il se démoule facilement et peut agréablement servir d’entrée ou d’amuse-gueule.

 

Hortense Allain-Launay

 

 

Photo  : 123 rf gdolgikh

AUCUN COMMENTAIRE