La soupe est populaire

0
71
soupes et légumes secs

soupes et légumes secs

La soupe est l’un des plats les plus ancrés dans nos traditions populaires. De la bonne vieille soupe « tous légumes », au bouillon japonisant, aromatisé et raffiné, l’éventail est illimité.

 

Plat équilibré

 

La soupe peut aisément prétendre au statut de plat unique, un plat unique et amplement nourrissant. Il suffit pour cela d’associer les légumes de la soupe avec des légumineuses (lentilles, pois cassés…), des céréales, des croûtons de pain, des graines. Citons pour mémoire la magnifique soupe au pistou avec ses haricots cocos frais. En plat principal, tablez sur deux assiettes de soupe par personne.

 

Entre végétal et animal

 

Toutes les soupes ne sont pas exclusivement végétales. Si vos ados font la grimace devant un bouillon de légumes fumant, redonnez-leur le sourire avec des recettes plus attrayantes et mieux garnies comme la harira, soupe nationale du Maroc, qui inclut des petits dés de mouton ou de veau. On peut aussi agrémenter les soupes  de petits morceaux de poulet, des dés de jambon, des crevettes

 

Rien ne se perd

 

Ayez le bon réflexe : gardez l’eau de cuisson de vos légumes (haricots verts par exemple). On peut la boire le lendemain en bouillon ou l’utiliser comme base de votre prochaine soupe.

 

Les soupes froides

 

Il n’y a pas que la soupe fumante et brûlante. Le gaspacho donne l’exemple ! Une soupe froide réveille les papilles. Certains légumes nécessitent d’être cuits puis refroidis (courgette, cresson…), d’autres peuvent être directement mixés et servis crus (concombre, avocat…). La tomate est adaptée aux deux modes de préparation.

 

Enrichie

 

Les gourmands ont le droit d’ajouter une cuillère de crème fraîche, ou de « lait » végétal (coco, amande, soja..) pour apporter une belle onctuosité à leur soupe. Les accros du fromage pourront alterner gruyère, parmesan râpé, lamelles de chèvre sec ou de tome de brebis.

 

Soupe croquante

 

Si vous en avez assez du côté régressif de la soupe purée, ajoutez du croquant : des petits dés de légumes crus, des croûtons frits, des graines (tournesol…), des pignons, des copeaux de parmesan… Le célèbre Minestrone est le parfait exemple de la soupe croquante.

 

Des fruits plutôt que des légumes

 

La soupe en dessert ! Voilà bien une façon simple de surprendre vos invités. Une soupe de fraises ou de cerises constitue un dessert léger et vitaminé. Les différentes recettes à votre disposition sont autant de chemins vers des bouquets de parfums inédits (verveine, miel, vanille, eau de rose, citronnelle…).

 

Aurélie Laroche

 

Source : « Je ferai bien une soupe » de Marie Chioca. Terre Vivante. juillet 2013.

Photo : Knorr

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE