Le pollen, un complément alimentaire très nutritif

0
3072
pollen abeilles

pollen abeillesLe pollen, très apprécié des abeilles, est une excellente source de nutriments, de vitamines, d’antioxydants, qui en fait un complément alimentaire, tonique et stimulant.

 

Le pollen est une substance naturelle très nutritive qui en fait un excellent complément alimentaire. Ce sont les étamines des fleurs qui produisent cette poussière colorée, appelée pollen. Ces minuscules grains (quelques centièmes de millimètre de diamètre) renferment les cellules reproductrices mâles des fleurs. L’abeille en butinant, prélève du nectar mais aussi du pollen pour la ruche, excellente source de protéines. Au passage, elle redépose du pollen dans d’autres fleurs, assurant ainsi ce merveilleux service naturel dénommé pollinisation.

 

La riche composition du pollen

 

Le profil nutritif du pollen varie d’une espèce florale à l’autre. En moyenne, celui-ci contient une bonne proportion de protéines (environ 24 à 25%), contenant beaucoup d’acides aminés. C’est un produit riche en glucides (aux alentours de 30%), essentiellement du glucose et du fructose, provenant du nectar qui lie les grains de pollen entre eux.

 

Vitamines et antioxydants

 

Parmi les autres apports notables, un beau réservoir de vitamines A, B1 (thiamine), B2 (riboflavine), B3 (nicotinamide), B5, B8, B9, B12, vitamine C, D, E, H, acide folique ; de nombreux minéraux (calcium, cuivre, fer, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, silicium, soufre, sélénium …) ; des ferments lactiques, des levures. Enfin, le pollen est une bonne source d’antioxydants (stérols, flavonoïdes…), très supérieure à la plupart des fruits et légumes.

Lire aussi  : Propolis, l’un des trésors de la ruche.

 

Extraire les composants actifs

 

Le pollen pourrait constituer un substitut alimentaire à lui tout seul. 30 g de pollen quotidien remplacerait avantageusement une bonne ration de viande ou de poisson. Le problème est qu’il est difficile d’extraire ou d’assimiler les principes actifs du pollen qui sont enfermés dans une coque très résistante. Dans l’idéal, il faudrait collecter le pollen travaillé par les abeilles dans la ruche et rendu plus assimilable.

 

Tonique et stimulant

 

Les spécialistes des compléments alimentaires parviennent néanmoins à le conditionner et à rendre accessible une partie des nutriments et micronutriments. C’est un bon stimulant, approprié pour traiter les états de fatigue, divers problèmes gastro-entérologiques (inflammations de l’intestin), ainsi que certains problèmes génito-urinaires (inflammation de la prostate).

 

Anti-vieillissement

 

Le pollen pourrait avoir un effet anti-vieillissement, d’une part, de part sa teneur en anti-oxydants, mais aussi du fait de l’apport en acide glutamique, un acide aminé qui stimule l’activité des neurones.

 

Une cure de plusieurs semaines

 

Selon les spécialistes de l’apithérapie, il faut une cure de 6 à 8 semaines (à raison d’une cuillère à soupe par jour le matin) pour profiter des bienfaits de cette ressource naturelle. Attention, le pollen ne se conserve pas longtemps et doit se consommer dans l’année où il a été conditionné. On peut choisir du pollen congelé qui sera quasiment équivalent à du pollen frais

 

Aurélie Laroche

 

Sources : Le Traité Rustica de l’Apiculture

www.lanutrition.fr

Photo : Cybertarge. Creative Commons. Wikipedia.

 

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE