Les fontaines à eau gazeuse de Paris

0
576
eau gazeuse

eau gazeuseUne innovation qui ravit les enfants et amuse les grands : Paris lance les fontaines d’eau pétillante.

 

En distribuant de l’eau gazeuse au robinet, les fontaines parisiennes retrouvent une nouvelle jeunesse. L’innovation est signée « Eau de Paris », opérateur public pour l’eau de la capitale.

 

De la glace et du gaz carbonique

 

Le principe est simple : la fontaine est équipée d’un système de refroidissement et de gazéification. L’eau fraîche est obtenue par refroidissement de l’eau du réseau public à l’aide d’un banc de glace. La glace est générée par un système de refroidissement. L’eau arrive du réseau à environ 12°. Au contact de la glace (0°C), elle est refroidie au robinet à environ 7°C. Pour le gaz, on ajoute du gaz carbonique (CO2 gazeux) dans l’eau rafraîchie (la dissolution est optimale dans l’eau froide entre 6 et 8°C). Finalement, le passant peut boire au robinet une eau pétillante fraîche.

 

Multiplier les points d’eau

 

A l’heure actuelle, quatre fontaines ont été ouvertes, au jardin de Reuilly (XII°), au siège d’Eau de Paris, au 19 rue Neuve-Tolbiac (XIII°), à l’entrée du parc André Citroën, quai André Citroën (XV°), au Jardin d’Éole (XVIII°). Dans quelques mois, il y en aura deux autres, au Parc Martin Luther King, ZAC des Batignolles (XVII°) et dans le Square Tino Rossi (V).En lançant des fontaines pétillantes, la Ville de Paris annonce qu’elle veut multiplier les points d’eau accessibles dans la capitale. Selon les services de la Ville, il y a mille fontaines de distribution d’eau potable disséminées dans les rues, squares, jardins, cimetières et bois de Paris. Parmi les plus typiques, une centaine de fontaines Wallace (de belles réalisations en fonte verte alliant esthétique et utilité), du nom du philanthrope anglais, Richard Wallace, qui les offrit à Paris en souvenir des souffrances du peuple de Paris pendant le siège de 1870-1871.

 

Un demi million de m3 d’eau par jour

 

Pour mémoire, la Ville de Paris doit mettre à disposition chaque jour 550 000 m3 d’eau potable pour approvisionner les 2,1 millions d’habitants. La ville dispose de deux réseaux d’eau, de l’eau potable et de l’eau réservée au nettoyage et à l’arrosage (consommation estimée : 170 000 m3 par jour). Le réseau d’eau potable est alimenté par un ensemble de réservoirs intra-muros (Montsouris, Ménilmontant, Lilas, Belleville, Montmartre…), eux-mêmes reliés à divers aqueducs qui amènent de l’eau de Seine et Marne, ainsi que de diverses sources de la région parisienne (Sens, Provins, Fontainebleau…).

 

JC Nathan

Source : www.paris.fr/pratique

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE