Zéro résidu de pesticides

0
546
tomates hors sol

Un label Zéro résidu de pesticides, concurrent du bio (label AB). C’est une étonnante initiative d’un groupe de maraîchers et arboriculteurs français.

 

Zéro résidu de pesticides : c’est l’engagement de Nouveaux Champs, un collectif de maraîchers et d’arboriculteurs créé au début de l’année 2018, et annoncé à Berlin, lors du salon international pour les fruits et légumes, Fruits Logistica.

 

 

0,01 mg de pesticides

 

 

Cette dizaine de gros maraîchers et arboriculteurs français (voir liste ci-dessous), sous l’enseigne Nouveaux Champs, vient concurrencer le bio en annonçant un objectif de moins de 0,01 mg de pesticide au kilo.  en se fixant néanmoins des contraintes de production moins fortes qu’en bio. « Zéro résidu de pesticides » s’engage à ne pas utiliser de produits chimiques de synthèse, tout particulièrement le glyphosate et les différents produits insecticides néonicotinoïdes (Cruiser, Gaucho..) actuellement sur la sellette, car soupçonnés de décimer les abeilles et les pollinisateurs.

 

 

Cultures hors-sol

 

 

La principale différence du nouveau label Zéro résidu de pesticides est d’autoriser les cultivateurs à cultiver sur des substrats nutritifs, alors que l’agriculture bio exige des cultures pleine terre. Soit la possibilité de commercialiser des produits cultivés « hors-sol », sous serre. En hors-sol (culture hydroponique), les légumes grandissent dans un substrat (laine de roche, bille d’argile, sable ou autres matières), et alimentés par un mélange d’eau et d’engrais.

 

 

Interdit par le cahier des charges bio

 

 

Tant dans l’élevage que dans la culture, le hors-sol est interdit par le cahier des charges bio. Divers défauts de la culture hors-sol (consommation d’énergie, de matériaux plastiques, etc.) la rendent incompatibles avec les fondements philosophiques du bio.

Pour autant, les consommateurs pourraient faire un bon accueil à des produits non-bio, mais garantis sans pesticides.

 

Aurélie Laroche

 

Sources :

Les membres de Nouveaux Champs 

Paysans de Rougeline (coopératives du grand sud de la France), Blue Whale (pommes) basé à Montauban, Oceane (tomates, concombre, mâches, poireaux..) dans la région nantaise, Pomme Alliance (pommes de terre) basé à Orly, Larrère (carottes) dans les Landes, Fruits et Compagnie (fruits à noyaux, fruits à pépin) dans le Gard et Lindor (Pommes golden) dans le Limousin.

 

Source photo : www.alpes-coccinelle.com

 

 

AUCUN COMMENTAIRE