Besoins en lipides, équilibre oméga 3 oméga 6

0
1281
acides gras huiles

acides gras huilesL’organisme humain a besoin de matières grasses, lipides, pour fonctionner et tout particulièrement d’une catégorie d’acides gras, les polyinsaturés, dont les célèbres oméga 3 et oméga 6.

 

Dans l’esprit du grand public, les lipides ont mauvaise presse. Pourtant, ils sont indispensables pour stocker l’énergie (triglycérides) et pour la structuration et la composition des membranes des cellules (phospholipides). Notre corps stocke sous forme de minuscules cellules (adipocytes) quelques 90 000 calories de réserves énergétiques (environ 6 semaines de dépenses énergétiques). En principe, les lipides doivent représenter 35 à 40% de notre apport énergétique.

 

Effet protecteur contre de grandes pathologies

 

En fait, de nombreuses fonctions du corps (processus inflammatoire, défenses immunitaires, vasoconstriction, agrégation plaquettaire, système nerveux, cerveau…) dépendent de cet apport en lipides. Notre corps a également besoin de ces lipides pour se protéger de diverses pathologies (diabète, obésité, maladies cardio-vasculaires, cancers, dégénérescence maculaire…).

 

Les mauvais acides gras saturés et les bons insaturés

 

Les lipides de l’organisme (triglycérides et phospholipides) sont constitués d’acides gras apportés par l’alimentation (via les matières grasses animales ou végétales) ou synthétisés par l’organisme. Les acides gras sont  classés selon leur profil biochimique (le type de liaisons entre les atomes de carbone et d’hydrogène).  On distingue les acides gras saturés, les acides gras monoinsaturés (acide oléique, très fréquent dans l’alimentation), et les acides gras polyinsaturés (AGPI). Très schématiquement, les polyinsaturés sont les « bons » acides gras. Les acides gras saturés (acide laurique, myristique, palmitique) sont les « méchantes » graisses, source d’athérosclérose et de problèmes cardio-vasculaires. (mais c’est une présentation très simplifiée).

 

Acides gras essentiels : oméga 3 et oméga 6

 

On classe aussi les acides gras selon qu’il s’agit d’acides gras non essentiels ou d’acides gras essentiels : il nous faut les trouver absolument dans l’alimentation car notre corps ne sait pas les fabriquer. Chez ces acides gras essentiels, les stars sont les acides gras oméga 3 et oméga 6. Le précurseur indispensable de l’oméga 3 (à trouver dans l’alimentation) est l’acide alpha-linolénique (ALA). Le précurseur indispensable de l’oméga 6 est l’acide linoléique (LA).  Chaque acide gras peut lui-même être aussi un précurseur d’autres acides gras. Exemple, l’ALA peut synthétiser des acide gras EPA et DHA.

 

Les apports nécessaires

 

L’autorité sanitaire française Anses estime que les oméga 3 (acides gras alpha-linolénique) devraient représenter en moyenne 1% de nos apports énergétiques (presque 2 g par jour), et les oméga-6 (acide linoléique) environ 4% (environ 8 g). Pour trouver un apport suffisant en oméga 3, il est indispensable de consommer des huiles, des oléagineux (noix) et des poissons gras (saumon, hareng, thon…). Les populations du Groenland et les Japonais fortement consommateurs de poissons gras ont très peu de maladies cardiovasculaires.

 

Trop d’oméga 6, pas assez d’oméga 3

 

A l’heure actuelle, on estime que les populations consomment trop d’oméga 6, acides gras que l’on trouve en quantité dans les matières grasses courantes (huiles de maïs, de tournesol…), et pas assez d’oméga 3 (lire Oméga-3, des acides gras prioritaires dans l’alimentation). Les huiles de plus en plus raffinées pour gagner en stabilité ont perdu en teneur en oméga 3. Certains experts estiment qu’on consomme dix fois plus d’oméga 6 (voire vingt à trente fois plus) alors que le  bon ratio et de 4 fois (lire aussi La bataille des aliments enrichis en Oméga-3). Ce déséquilibre serait grave car il favoriserait diverses affections, problèmes cardiovasculaires, troubles allergiques et inflammatoires… Le problème a peut-être été sous-estimé par les autorités sanitaires des pays occidentaux ces dernières années.

 

Aurélie Laroche

 

www.passeportsante.net/fr

https://www.anses.fr

Photo : Zoya Fedorova – banque d’image 123.fr

 

AUCUN COMMENTAIRE