Boire de l’eau : les notions de base

0
526
eau règles

eau règlesL’eau est l’élément vital par excellence. Rappel de quelques notions pour bien boire.

 

L’eau est vitale. Nous savons qu’il faut boire beaucoup mais nous oublions souvent comment le faire dans les meilleures conditions. Notre organisme qui est constitué à 66 % d’eau a besoin en permanence de cet élément. L’eau absorbée vient compenser les pertes physiologiques (urine, sueur, respiration, selles…).

 

 Mise en danger

 

La déshydratation met en danger le système rénal, le foie et le cerveau (qui dépendent tous deux d’une bonne circulation sanguine).  On reconnaît la déshydratation à la couleur des urines (jaune foncé), et divers autres signes (manque d’énergie, bouche et gorge sèches, peau sèche, maux de tête…).

 

Processus vitaux

 

L’eau est le fluide du corps. Elle maintient le volume de sang et de lymphe, aide à stabiliser la température du corps, permet les réactions chimiques des cellules, autorise de multiples processus vitaux (salive, absorption et transport de nutriments, élimination des déchets, hydratation de la peau, activité cérébrale).

 

Perte hydrique

 

L’organisme a besoin d’environ 2 à 2,5 litres d’eau par jour. Environ 30 à 40 %se trouve dans les aliments (en particulier, les fruits et légumes). On estime qu’il faut boire environ 1,5 litres (6 à 8 verres). Le besoin est d’autant plus important s’il y a activité physique ou s’il fait chaud : dès lors, la perte hydrique peut s’élever entre un et deux litres par heure.

Les sportifs doivent boire environ un demi-litre deux heures avant leur activité. Il faut boire pendant l’exercice pour compenser la perte. Autre circonstance particulière : en cas de fièvre, il faut boire d’autant plus que la fièvre est élevée.

 

Quand boire

 

Les spécialistes préconisent de boire de petites quantités tout au long de la journée. Il ne faut pas attendre le signal de la soif, celui-ci étant souvent tardif voire peu perceptible chez certaines personnes. De nombreux nutritionnistes conseillent de boire un verre le matin, à jeun, pour nettoyer les toxines de l’organisme (système digestif, reins, vessie…). Il est souvent recommandé de ne pas boire trop pendant le repas, l’eau pouvant réduire l’action des sucs gastriques chargés de faciliter la digestion. Mais cette recommandation est très controversée, et sans doute pas cruciale.

 

Quoi boire

 

Il ne faut pas abuser des eaux minérales et surtout ne pas consommer les mêmes en permanence. Ces eaux qui ont souvent une forte teneur en sodium sont déconseillées aux personnes sujettes à l’hypertension. Elles exposent à une forte absorption de minéraux (calcium, magnésium, fluor, sulfates, sodium…) et donc à un surrégime des reins.

 

Filtrée ou de source

 

Beaucoup de personnes boivent de l’eau filtrée via le système dit d’osmose inversée. Ce peut être une solution quand celle du robinet est trop «agressive » (calcaire), trop polluée par les nitrates, ou simplement goûte le chlore. Enfin, un consensus assez large existe en faveur des eaux de sources, des eaux d’origine souterraine pures et bien équilibrées, mais qui ne peuvent prétendre au titre de minérales car leur teneur en minéraux n’est pas stable.

 

Aurélie Laroche

 

Sources :

www.passeportsante.net

www.mangerbouger.fr

Photo : /www.fondation-du-rein.org

AUCUN COMMENTAIRE