De bonnes raisons de se méfier des sodas

0
80
sodas et santé

sodas et santéLa France interdit les fontaines à sodas. Une mesure particulièrement judicieuse car ces boissons sont unanimement considérées par les scientifiques comme dangereuses pour la santé.

 

Les députés  viennent d’interdire les fontaines à sodas. Avec ces distributeurs de sodas en accès illimité, le consommateur, en payant pour un gobelet, pouvait se resservir autant de fois qu’il le voulait. Cette mesure règlementaire très volontariste est motivée par la lutte contre l’obésité, en particulier chez les jeunes. En France, un jeune sur cinq environ serait désormais en situation d’obésité. En Europe, un jeune sur trois est aujourd’hui en surpoids.

 

60 litres par an

 

Le sucre, en particulier celui apporté par boissons sucrées, est l’un des premiers facteurs de cette obésité croissante, avec la nourriture trop riche en lipides. En France, la consommation de boissons sucrées (sodas, jus de fruits industriels…) atteint désormais 60 litres par an et par habitant (une moyenne qui dissimule des niveaux de consommation très élevées. Lire : Boissons sucrées : un business nocif. On est encore loin des Etats-Unis où la consommation moyenne atteint 190 litres. Mais déjà, les effets dans le profil alimentaire des jeunes Français se faisait sentir.

 

Liens avec l’obésité

 

En moyenne, un verre de jus de fruit ou de soda contient 25 grammes de sucre (environ 5 morceaux de sucre). Soit la moitié de la dose de sucre quotidienne à ne pas dépasser. Malgré les dénégations des dirigeants de multinationales de soft drinks, les liens entre boissons sucrées et obésité semblent avérés. Surtout, la banalisation de ces boissons pendant les premières années de la vie génère probablement une accoutumance (pour ne pas dire dépendance) au sucre.

 

 Atteintes aux cellules

 

Divers scientifiques pensent en outre que les sodas posent d’autres problèmes graves. Selon des chercheurs de l’Université de Californie, l’injection d’une dose massive de sucre dans l’organisme pourrait avoir des effets délétères sur nos chromosomes (en particulier, la partie nommée télomères). Cela accélérait le vieillissement des cellules et diminuerait l’espérance de vie. Quant aux boissons sans sucres, leur forte teneur en édulcorants divers (aspartame en particulier) et en colorants ne cesse d’aviver la polémique (Lire : L’aspartame, innocuité totale ou big business). Peu de raisons donc de regretter les fontaines à sodas.

 

Aurélie Laroche

 

Sources : www.lemonde.fr

Photo : PumpkinSky – http://commons.wikimedia.org

 

 

AUCUN COMMENTAIRE