Thierry Desforges, pilote de potagers à distance

0
126
mon potager Thierry Desforges

mon potager Thierry DesforgesThierry Desforges, agriculteur de 34 ans, propose aux citadins de cultiver en ligne leurs fruits et légumes, avant de se faire livrer ! Zoom sur le fondateur de monpotager.com, nouvelle forme de web agriculture.

 

Quel est le principe de monpotager.com ?

 

 

Permettre à des citadins de planter, à distance, plus de 60 variétés de fruits et légumes de saison dans leur potager virtuel. L’internaute choisit la taille de la parcelle (de 15 à 150 m2), les espèces à planter. Il suit l’évolution de son potager en temps réel, de la plantation à la récolte en passant par les événements climatiques, grâce à l’envoi de photos et de notifications.

 

Qui s’occupe des parcelles ?

 

Une quinzaine de producteurs locaux prennent ensuite le relais et cultivent les potagers au quotidien. Ils gèrent tous les aspects techniques tels que l’irrigation, les dates de plantation, etc.

 

Quels sont les avantages pour les agriculteurs ?

 

Ils ont la garantie d’écouler leur production à un prix fixé en début d’année. Ils savent également assez tôt dans la saison quels seront les volumes de production à lancer. Ce sont des quantités vendues garanties, et payées tôt en saison.

 

Une fois récoltés, que se passe-t-il ?

 

Soit on se fait livrer sa récolte dans des points relais, soit on la troque contre de la monnaie virtuelle. Ce système permet d’acheter sur la « Place du marché » d’autres fruits et légumes au détail, des produits locaux…

 

Quel type d’agriculture proposez-vous ?

 

Nous misons sur une agriculture locale et raisonnée, basée sur la Protection Biologique Intégrée (PBI). Lorsque les conditions le permettent, nous privilégions la protection biologique. Si les nuisibles deviennent trop agressifs, et que cela met en danger les cultures, nous pouvons utiliser des « produits classiques » mais toujours de manière raisonnée. Les produits pesticides employés respectent l’ensemble des éléments de l’environnement, et sont particulièrement inoffensifs pour l’homme !

Qui peut profiter de ce concept ?

 

Nous sommes présents en Île-de-France et à Lyon. Plus de 1 000 personnes nous ont déjà rejoints en moins de deux ans. La majorité sont des trentenaires avec enfants, en quête de produits de qualité, qui apprécient l’aspect ludique et pédagogique du service. Les pommes de terre et tomates sont plébiscitées, tout comme les melons, les fraises et les framboises.

 

En savoir plus : www.monpotager.com

 

Sources :

Lemonde.fr : Catherine Rollot, « Savez-vous planter les choux à la mode 2.0 ?
Radio Nova

Monpotager.com

 

AUCUN COMMENTAIRE