Intestin irritable ou sensibilité au gluten

0
567
intestin irritable

Intestin irritable ou gluten qui agresse ? Sans Fodmaps ou sans gluten ? Pour nombre de personnes qui souffrent de maux de ventre, ballonnements, problèmes digestifs… la question est cruciale car ce sont deux régimes distincts. 

 

 

 

Les personnes qui souffrent de problèmes digestifs incriminent souvent le gluten et une éventuelle sensibilité au gluten (la véritable intolérance étant rare). Or, dans certains cas, leur pathologie n’est peut-être pas liée au gluten mais plutôt, aux sucres fermentescibles (glucides à chaîne courte), mal absorbés par l’intestin grêle. Une question utile à se poser avant de commencer un régime !

 

 

FODMAPs et intestin irritable

 

 

Les patients souffrent de syndrome de l’intestin irritable (SII) ou côlon irritable seraient très sensibles ces sucres fermentescibles.Pour les désigner, on utilise un acronyme compliqué  FODMAPs qui veut dire Fermentable by colonic bacteria Oligosaccharides, Disaccharides, Monosaccharides And Polyols. En Français : oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentescibles par la flore intestinale.

 

 

Symptômes comparables

 

Ces glucides sont présents dans des aliments comme le seigle, le blé, les choux, les haricots, les produits laitiers (à cause du lactose), les pommes ou les poires…  Mal digérés, ils provoquent des gaz, ballonnements, inconfort digestif… Beaucoup de personnes, confrontés à des problèmes gastro-intestinaux, pensent au gluten, ce qui n’est pas étonnant car les symptômes sont en partie semblables.

 

 

Glucides fermentescibles

 

Ces personnes entament à tort des régimes sans gluten. En réalité, il semblerait que le régime FODMAPs (éviction des aliments suspects) soit souvent le plus efficace. Même des personnes atteintes de sensibilité au gluten tireraient des bénéfices, voire davantage de bénéfices à suivre ce régime pauvres en glucides fermentescibles (FODMAPs). Cela n’est pas totalement étonnant dans la mesure où le régime FODMAPs évince aussi le blé.

 

La difficulté avec ce type de régime est de demander une mise en oeuvre encore plus compliquée que le « sans-gluten », avec des aliments interdits dans plusieurs familles alimentaires (céréales, légumineuses, légumes, fruits, laitages…). Autre souci, ces aliments sont souvent très nourrissant et leur éviction n’est pas anodine.

 

Aurélie Laroche

 

Sources : www.drschaer-institute.com

Sans gluten, sans Fodmaps : pour qui ? Pourquoi

Dr Corinne Bouteloup. Gastro-entérologue et nutritionniste, Service d’hépato-gastro-entérologie. CHU de Clermont-Ferrand

AUCUN COMMENTAIRE