Le radis noir, un agent de détoxication

0
507
radis

radis

Alimentation trop riche, médicaments, pollution… l’organisme lutte en permanence pour éliminer les toxines. Divers aliments comme le radis noir, peuvent faciliter ce travail.

 

Le foie est au centre du système de détoxication de l’organisme, car il contribue à neutraliser les toxines et à éliminer les déchets. Accolé au foie, la vésicule biliaire stocke la bile et seconde le foie pour la digestion. Des aliments comme le citron, l’artichaut, le radis noir stimulent ces fonctions.  A certains moments de l’année, une « cure » peut être bénéfique.

 

Vertus digestives

 

Le radis noir (Raphanus sativus) est consommé depuis l’Antiquité. On l’appelle aussi  radis d’hiver, raifort des Parisiens. Tous les radis (radis rose, gros radis blanc consommé au Japon…) auraient des vertus pour faciliter la digestion mais le radis noir serait le plus intéressant sur le plan médicinal. (Lire aussi La cuisine détoxifiante)

 

Sécrétion de la bile

 

Le radis noir est cholorétique, c’est-à-dire qu’il augmente la sécrétion de la bile et provoque le drainage de la vésicule biliaire. Il a également une propriété diurétique et il contribue à éliminer l’acide urique et diverses toxines. La Commission E allemande qui évalue l’efficacité des phytomédicaments a reconnu l’efficacité du jus de radis noir, frais, sur la circulation biliaire et la digestion.

 

Vertus multiples

 

Raphanus sativus aurait en réalité de multiples vertus : antiseptique, stimulant du système immunitaire, tonique respiratoire (on peut concocter un anti-tussif à partir de radis noir), riche en antioxydants, calmant et aide au sommeil… On suppose également qu’il favoriserait la prévention du cancer du côlon et la lutte contre les cellules cancéreuses.

 

Bonnes doses

 

On peut concocter soi-même son jus de radis noir ou acheter des ampoules. Il est recommandé de ne pas prendre des doses excessives (consulter le pharmacien, médecin ou herboriste). Certaines personnes peuvent connaître des brûlures ou des aigreurs d’estomac, et auront intérêt à mélanger le jus avec un peu d’huile.

 

Aurélie Laroche

 

http://www.lanutritherapie.fr

www.passeportsante.net

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE