Les aliments pour une bonne mémoire

0
302
cerveau mémoire

cerveau mémoireLa mémoire est une fonction facétieuse qui joue des tours. Pour l’entretenir, il est important d’avoir une bonne hygiène de vie et de bien alimenter son cerveau.

 

Pour éviter que la mémoire nous fasse défaut à tout bout de champ, mieux vaut prendre soin de notre cerveau en respectant un équilibre de vie (sommeil en particulier) et une alimentation riche et très diversifiée.

 

Energie et glucose

 

Avec sa centaine de milliards de cellules nerveuses, le cerveau est un gros consommateur d’énergie, principalement sous la forme de glucose (le sucre contenu dans l’amidon et les céréales). Chaque jour, le cerveau a besoin de 140 g de glucose (1 g de glucides = 4 calories), D’où la nécessité de solides portions de féculents (riz,pâtes…) et de pain, ou de leur équivalent en légumineuses.

 

Acides gras essentiels

 

Le cerveau a également besoin d’acides gras polyinsaturés, acides linoléiques (oméga 6) et acides gras alpha-linoléniques (oméga 3), acides gras essentiels que l’on trouve dans les poissons gras (saumon, sardines, maquereau, thon…) et les huiles  (lin, noix…).

 

Vitamines

 

A l’image du corps, le cerveau réclame en réalité de très nombreux nutriments : des vitamines, des acides aminés, des minéraux (potassium, magnésium) et des oligo-éléments… Au total, une quarantaine d’éléments nutritifs, ce qui suppose une grande diversité alimentaire. Les vitamines du groupe B, notamment la vitamine B1 (œufs, chocolat, avoine…) jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement des cellules nerveuses et de la mémoire. Mais toutes les vitamines A, B, E, F, C…que l’on trouve dans divers aliments frais, en particulier les fruits et légumes, sont nécessaires au fonctionnement cérébral.

 

 

Neurotransmetteurs, messagers chimiques

 

Pour communiquer entre elles, les cellules nerveuses recourent à des neurotransmetteurs, sorte de messagers chimiques, qui proviennent en partie des aliments (les acides aminés des protéines par exemple), ou de synthétisations complexes autorisées par divers nutriments. L’un des neurotransmetteurs importants pour la mémoire est l’acétylcholine qui gouverne la capacité à stocker et à restituer une information.

 

La moindre production d’acétylcholine est impliquée dans les difficultés de mémoriser et les troubles d’Alzheimer. L’acétylcholine est synthétisée à partir d’un enzyme, la choline (classée dans la famille des vitamines B), qui sera en partie fournie par des aliments tels que l’œuf, le foie des animaux, la viande, le poisson

 

D’autres aliments ou substances concourent à stimuler notre mémoire. Typiquement, le chocolat et la café, via la caféine, un psychostimulant qui améliore la concentration.

 

JC Nathan

 

Sources :Institut Pasteur de Lille

www.passeportsante.net

http://sante-medecine.commentcamarche.net

 

 

AUCUN COMMENTAIRE