Les antibiotiques dans l’élevage, enjeu de santé public

0
237

antibiotique veauLa loi sur l’avenir de l’agriculture qui vient d’être adoptée le 14 janvier par le Parlement comporte des dispositions pour freiner l’usage des antibiotiques dans l’élevage. Un enjeu majeur pour la santé humaine.

 

L’élevage intensif engendre une grande promiscuité des animaux et la diffusion rapide de contaminations diverses. Dès lors, les éleveurs sont enclins à donner systématiquement des antibiotiques pour prévenir toute infection. Dans l’aviculture, on a utilisé à tout va des antibiotiques céphalosporines de dernière génération, notamment en les injectant dans les oeufs en prévention. Dans l’élevage de veaux, on continue à énormément recourir aux antibiotiques.

 

Menace de transmission à l’homme

 

En agissant ainsi, les éleveurs contribuent à faire émerger l’antibiorésistance chez les animaux, c’est-à-dire le développement de souches de bactéries qu’aucun antibiotique ne sait enrayer (lire à ce sujet : La résistance aux antibiotiques : un défi majeur pour les vétérinaires et la médecine).. La menace sous-jacente est sérieuse, à savoir la transmission à l’homme de bactéries potentiellement mortelles de type Escherichia Coli, salmonelles, campylobacter

 

Plus d’antibiotiques contre les infections

 

Selon le professeur Jean-Yves Madec, responsable de l’Unité Antibiorésistance et Virulence bactériennes à l’Anses, « si les salmonelles commencent à être résistantes aux grandes familles d’antibiotiques comme les céphalosporines de troisième génération ou les fluoroquinolones, on ne sait plus traiter. » Traduction : on a plus d’antibiotique pour contrer l’infection. Un grave problème chez les enfants avec lesquels on ne peut pas utiliser la famille des fluoroquinolones.

 

Le SARM ou staphylocoque doré, bactérie multirésistante

 

L’un des points noirs de l’antibiorésistance, ce sont les infections par le staphylocoque doré (SARM : Staphylococcus Aureus Résistant à la Méthicilline). Cette bactérie multirésistante, présente dans les élevages industriels de porcs, de poulets et de veaux, est très dangereuse pour l’Homme. Les Etats-Unis font face aujourd’hui à une quasi-épidémie de cas de SARM.

 

Baisse globale des ventes d’antibiotiques

 

Les nouvelles dispositions prises dans la loi sur l’avenir de l’agriculture s’inscrivent dans la lignée des plans de réduction des usages d’antibiotiques chez l’homme et dans l’élevage, plans qui ont commencé à enregistrer de bons résultats. Dans l’élevage, on assiste à une baisse des ventes d’antibiotiques, toutes espèces confondues, de 6% en 2013.

 

Désormais, les pouvoirs publics s’attaquent aux diverses remises, rabais, ristournes accordés aux éleveurs sur la vente d’antibiotiques, notamment par des vétérinaires. Le suivi des ventes va être renforcé. Le défi est de taille : c’est l’un des piliers de la santé humaine, le traitement aux antibiotiques, que l’on cherche à préserver.

 

JC Nathan

 

Photo : © J.-M. Nicol / archives Réussir Lait

 

Sources : Loi sur l’agriculture: stop au poulet qui vous transmet ses bactéries ultra-résistantes
Pauline Hofmann. www.lexpress.fr

La loi d’avenir agricole adoptée par l’Assemblée nationale
AFP 14 janvier 2014 – www.liberation.fr

 

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE