Guerlain aime les abeilles

0
20
abeilles Guerlain

Guerlain s’engage en faveur de la défense des abeilles et de l’empowerment (autonomisation) des femmes, avec le renfort d’Angelina Jolie.

 

 

L’illustre maison Guerlain (groupe LVMH) aime les abeilles ! Ses plus anciens flacons (tout spécialement l’eau de cologne impériale créée en 1853 pour l’impératrice Eugénie) arboraient déjà des dessins stylisés d’abeille. L’une de ses dernières créations, une huile pour  la peau, baptisée Abeille royale, est confectionnée à partir de miels et de gelée royale.

 

 

Une dizaine de partenariats

 

 

Comment ne pas aimer les abeilles lorsqu’on est un créateur de parfums, totalement redevable vis-à-vis des plantes, des fleurs  et des pollinisatrices ? Guerlain participe donc à une dizaine de partenariats  en faveur de la biodiversité  et des abeilles. Par exemple, le programme de sensibilisation des enfants Bee school; un mécénat avec le Comité français de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature).

 

Le projet le plus emblématique est Women for bees, un programme visant à former et à soutenir 50 futures apicultrices  dans l’installation de leurs exploitations apicoles. Ce projet déployé sur cinq ans est développé avec l’Unesco-Mab (Man & the biosphere), en collaboration avec l’Observatoire français d’apidologie.

 

 

Angelina Jolie, marraine des apicultrices

 

 

L’Observatoire français d’apidologie va former les jeunes apicultrices sur son site dans le massif de la Sainte-Baume en Provence. Cette année, elles bénéficient d’un soutien symbolique fort : Angelina Jolie est en effet la marraine de la première promotion. Le projet va amener ces futures professionnelles à installer d’ici à cinq ans 2500 ruches au cœur de 25 réserves de biosphère.

 

 

125 millions d’abeilles

 

 

Les premières implantations se situent dans les Îles et Mer d’Iroise (France), à Sila (Italie), dans les Balkans (Bulgarie), à Kozjansko et Obsotelje (Slovénie), à Katunskiy (Russie), à Tonlé Sap (Cambodge), Kafa (Éthiopie), dans le parc national des Volcans (Rwanda) ou encore à Xishuangbanna (Chine).

Les promoteurs espèrent contribuer à la repopulation de 125 millions d’abeilles, soit l’équivalent de 24 000 colonies d’abeilles, ce qui représente approximativement 3% des populations d’abeilles élevées en France.

 

 

Mortalité des abeilles

 

On compte en France environ 60 000 apiculteurs et entre 800 000 et un million de ruches. La mortalité des abeilles serait de 30% chaque année. De plus en plus d’analyses ont mis en cause les néonicotinoïdes, une génération de pesticides particulièrement toxiques qui endommagent gravement le système nerveux des insectes et des abeilles en particulier.

 

Lire : Néonicotinoïdes, tueurs d’abeilles, de pollinisateurs et de vie

 

Guerlain montre ainsi sa capacité à s’engager à la fois pour une grande cause environnementale et pour une cause sociale de plus en plus d’actualité, l’empowerment (autonomisation, mise en capacité) des femmes.

 

Aurélie Laroche

 

Sources : Guerlain, Beauty and the bee

www.guerlain.com/fr

 

 

AUCUN COMMENTAIRE