Pesticides dans les fruits et légumes : le palmarès

0
2683
pesticides fruits

pesticides fruitsPorteurs de précieux nutriments, les fruits et légumes sont souvent contaminés par des produits pesticides. Mais de façon très inégale.

 

 

On retrouve nombre de pesticides sur les fruits et légumes. Même si la teneur peut apparaître faible, c’est leur dissémination qui inquiète. Ces contaminations sont suivies par divers organismes publics et scientifiques (DGCCRF, Anses en France, Autorité européenne de sécurité sanitaire en Europe). Des associations telle que EWG (Environmental Working Group), une ONG basée à Washington, ou encore Pesticide Action Network PanEurope, établissent également un classement des fruits et légumes les plus pollués.

 

 

Les fruits les plus pollués

 

 

En France, le fruit le plus problématique est le raisin. Les vignes françaises (en particulier celles du Bordelais) sont connues pour subir des traitements à haute dose contre le mildiou et l’oïdum. Viennent ensuite les agrumes – mandarines, clémentines, pamplemousses…- (les oranges et citrons dans une moindre mesure), les cerises, les fraises, les nectarines et pêches, les abricots, et bien sûr les pommes et les poires.

A noter que selon les évaluations américaines, c’est la fraise qui est la plus polluée.

 

Les fruits les plus pollués : raisins, mandarines, clémentines, cerises, pamplemousses, fraises, nectarines et pêches, abricots, oranges, pommes, poires…

 

 

Les légumes les plus contaminés

 

 

Les légumes les plus contaminés par les pesticides sont le céleri branche (et le céleri rave), les herbes fraîches, les endives.. Les légumes racines (carottes, céleris, pomme de terre…) ont l’inconvénient d’emmagasiner les traitements du sol. Aux Etats-Unis, ce sont les épinards, les choux (chou kale, chou frisé…) qui sont pointés du doigt. On peut d’ailleurs se demander si ces divergences reflètent des différences de méthodes culturales ou d’autres paramètres.

 

Les légumes les plus contaminés : le céleri branche (et le céleri rave), les herbes fraîches, les endives

 

 

Les fruits et légumes les moins pollués

 

Peu de fruits sont exempts de la contamination des pesticides. On recense selon la DGCCRF l’avocat (sans doute parce qu’il est protégé par sa peau, à l’instar de la banane), le kiwi, la pastèque… Et les services sanitaires américains ajoutent l’ananas, la papaye, le melon.

Parmi les légumes peu contamines (selon les autorités), on trouve le maïs, l’asperge, la betterave, la patate douce, le potiron, le brocoli, le navet…

Certains légumes sont moins traités tout simplement parce que ce sont des plantes à cycle court (tomates par exemple), ce qui laisse moins de temps aux maladies et ravageurs de se développer.

 

 

Le cocktail de pesticides

 

 

La question des pesticides est d’autant plus inquiétante qu’on en retrouve une grande diversité, disséminée sur la plupart des fruits et légumes. Selon l’étude EXPPERT (EXposition aux Pesticides PERTurbateurs endocriniens) commandée par l’association Générations Futures, on retrouve ainsi des salades contaminées avec jusqu’à quatre résidus différents, dont des produits interdits depuis de nombreuses années. L’autorité européenne (EFSA) avoue même avoir identifié jusqu’à 13 substances chimiques sur des salades.

Pour en savoir plus : Pesticides : des substances hautement toxiques

 

C’est cette exposition permanente et sur une longue durée à des produits chimiques, souvent classés comme perturbateurs endocriniens ou suspectés de favoriser divers cancers ou autres affections graves qui posent problème.

 

JC Nathan

 

Sources :

www.notre-planete.info

http://www.consoglobe.com

www.ewg.org

Photo : www.fitandglowhealthyliving.com

AUCUN COMMENTAIRE