La carafe filtrante, une eau à surveiller

0
498

La carafe filtrante devient de plus en plus classique dans les foyers français. Bon nombre de familles filtrent l’eau pour diverses raisons : eau chlorée, eau chargée en nitrates, eau « dure » (très calcaire)…. Beaucoup choisissent l’eau filtrée en carafe, alternative plus économique et plus pratique que l’eau minérale en bouteille. Il se vendrait plus d’un million de carafes par an. Environ un Français sur cinq en possèderait une.

 

Charbon actif

 

Le principe de la carafe filtrante est de faire passer l’eau à travers un filtre au charbon actif  (charbon de bois, houille de bois, écorce de noix de coco. Le filtre est poreux et retient diverses substances ou impuretés (chlore, calcaire, métaux lourds comme le plomb, pesticides, sable, rouille). La présence sur certaines carafes d’une résine échangeuse d’ions permet de filtrer les nitrates.

 

Les minéraux

 

Indiscutablement, une eau filtrée a meilleure goût et elle est moins calcaire, ce qui est une bonne nouvelle pour les équipements ménagers (cafetière, bouilloire…). Certaines critiques ont porté sur le fait que, du même coup, l’eau était appauvrie en minéraux (calcium, magnésium…). A cela, les industriels répliquent que le corps humain assimile essentiellement les minéraux via les végétaux, et très peu ceux de l’eau.

 

Eau stagnante et germes

 

La critique la plus sévère des carafes filtrantes a porté sur les mauvaises conditions sanitaires du consommateur lambda. En 2014, l’association Que Choisir publie une étude montrant que les consommateurs ne prennent pas assez de précautions, laissent de l’eau stagnante dans leur carafe, ne changent pas assez les filtres, contaminent la carafe avec leurs germes.

 

Sur une trentaine d’analyses de carafes « en service », la grande majorité présentait un niveau de contamination bactériologique dépassant les normes officielles. Sur certaines carafes, le filtre, passant successivement d’un état d’immersion à une exposition à l’air, peut être source de prolifération bactérienne.

 

Eau déchlorée à boire dans les 24 heures

 

L’une des principales sources de contamination est liée au fait que l’eau, une fois qu’elle est déchlorée, se charge rapidement en bactéries. Il faut donc la boire dans les 24 heures et ne pas la laisser stagner. Une précaution que tout le monde ne respecte pas. Le non changement du filtre dans les délais indiqués, est également source de bactéries. Une carafe se nettoie aussi régulièrement ou se passe au lave-vaisselle.

 

Aurélie Laroche

 

Sources : http://www.brita.fr

http://www.eau-bio.info

 

 

 

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE