L’alimentation intuitive et sereine

0
332
alimentation intuitive

L’alimentation est une affaire compliquée, souvent faite d’interdits, de restrictions, de craquages, de culpabilités…. Les partisans de l’alimentation intuitive pensent que l’on peut concilier le plaisir et santé.

 

 

De nombreuses personnes, femmes et hommes, souhaitent pouvoir manger avec plaisir, sans culpabilité, sans être obsédé par la peur de prendre du poids. Il faut pour cela renoncer aux innombrables régimes qu’on ne cesse de leur vendre dans les magazines ou ailleurs.

 

 

L’alimentation intuitive

 

 

Pour autant, il leur faut trouver le chemin d’une alimentation sereine qui doit les prémunir d’excès répétés (en matières grasses et en sucres notamment) et de trop grands déséquilibres. L’alimentation sereine est la version contemporaine d’un courant intitulé, l’alimentation intuitive créée en 1995 par deux nutritionnistes américains, Evelyn Tribole et Elyse Resch.

 

 

Comportements compulsifs

 

 

Celles-ci dénonçaient les effets pervers des régimes qui loin de calmer le jeu, dérèglent la relation à la nourriture, faussent les signaux de  la faim et de la satiété, entraînent des comportements compulsifs et rendent obsessionnelle la question de l’alimentation.

 

Tout régime  pousse à nier les signaux forts envoyés par le cerveau, via les neurotransmetteurs et les hormones, pour stimuler l’appétit et éveiller la faim. Ce faisant, on créé ce que l’on appelle une frustration. A petite échelle, cela ne pose pas de problème. Mais si l’on multiplie et on laisse croître ces frustrations, le retour de bâtons peut être très violent. C’est le craquage.

 

 

Manger ce dont on a envie

 

 

Selon les tenants d’une alimentation sereine, suivre un régime revient à ne plus écouter son corps et à rendre obsessionnelle la question de la nourriture. Les anti-régimes proposent la direction opposée : manger quand son corps le réclame, manger ce dont on a envie, sans culpabilité. Mais le faire en pleine conscience, en harmonie avec ses besoins.

 

 

Manger en conscience

 

 

Progressivement, avec l’aide de nutritionnistes avisés, chacun peut parvenir à mieux discerner les signaux de la faim et de la satiété, à réduire l’alimentation compulsive et émotionnelle. Il convient pour cela de « manger en conscience », et donc de manger lentement, calmement, en étant attentif à ses sensations, et donc  bien sûr, sans être connecté à un écran, rivé sur son smartphone ou devant une série.

 

 

Ici et maintenant

 

 

L’alimentation sereine ou intuitive suppose de se rapprocher d’états recherchés dans la pratique du yoga ou de la méditation, en calmant les pensées et bien entendu les émotions, en maîtrisant sa respiration, en privilégiant ce que les maîtres yogis appellent le « ici et maintenant ». Tout ce que nos modes de vie occidentaux nous ont désappris.

 

 

Aurélie Laroche

 

 

Sources : alimentation-intuitive.com