Le konjac, rhyzome coupe-faim

0
161
konjac

Le konjac est un tubercule d’origine asiatique dont on fait des pâtes, du riz ou des gélules, souvent utilisé comme coupe-faim.

 

Le konjac (nom savant : Amorphophallus konjac) est un gros rhyzome tubéreux, c’est-à-dire une tige qui se développe dans le sol (comme le gingembre) qui peut peser jusqu’à 3 à 4 kilos.

 

 

Un glucide très particulier

 

Cette plante, cultivée en Asie depuis deux siècles, est souvent utilisée à des fins thérapeutiques. Son composant principal est le glucomannane. Ce glucide très particulier est un polysaccharide d’un poids moléculaire très élevé. Cette fibre a la particularité de se gorger d’eau (jusqu’à cent fois son poids) et de former une sorte de gélatine spongieuse. En gonflant dans l’estomac, la fibre de konjac agit comme un véritable coupe-faim.

 

 

Régimes alimentaires

 

Cet aliment, très faiblement calorique (3 calories pour 100 grammes) fonctionne un peu comme un leurre alimentaire. Il est utilisé par certains nutritionnistes dans des régimes alimentaires. Mais le tubercule asiatique a d’autres atouts : il régule le transit (par augmentation de la viscosité dans l’estomac), il diminue les ballonnements. Il réduit la glycémie, ainsi que le cholestérol.

 

 

Shirataki, riz rond ou gomme

 

 

Dans le commerce, il est vendu sous le nom de shirataki, des sortes de nouilles que l’on hydrate et que l’on mange avec des légumes. Il existe aussi sous forme de riz rond, de gomme (épaississant), ou de gélules. Il est conseillé lorsqu’on consomme du konjac de boire beaucoup d’eau, afin de limiter tout risque d’occlusion intestinale.

 

Conseil à votre médecin

 

Attention de ne pas consommer de grandes quantités  (pas plus d’une portion par jour) et de ne pas en prendre plus de deux à trois fois par semaine. Il est préférable de demander conseil à votre médecin ou à votre nutritionniste si vous souhaitez faire une cure de konjac.

 

Aurélie Laroche

 

Sources : www.passeportsante.net

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE