Le prix du chocolat s’envole

0
189
chocolat

Le chocolat va augmenter car le cacao est en train de devenir une denrée rare et coûteuse. Les consommateurs vont s’en rendre compte à Noël et à Pâques.

 

Le  prix du chocolat va augmenter fortement. Le cacao, la principale matière première entrant dans la confection de chocolat, est en train de flamber. Au printemps 2023, les cours du cacao avoisinaient 2600 à 2800 tonnes. A la fin octobre, les cours flirtaient avec les 3800 dollars.  En moyenne, le prix du cacao a augmenté de 60% sur une année.

 

 

Mauvaises conditions climatiques

 

Les spécialistes ne sont guère surpris par cette montée en flèche des prix. On a déjà assisté à deux récoltes très dégradées et on s’achemine vers une troisième mauvaise récolte. Pour la saison 2022-2023, le déficit est estimé à 100 000 tonnes, soit environ 2% d’une production mondiale d’environ 5 millions de tonnes.

 

Cette dégradation des résultats tient aux mauvaises conditions climatiques qu’ont connu la Côte d’Ivoire et le Ghana, deux pays d’Afrique de l’ouest qui représentent environ 60% de la production mondiale. La récolte de fèves de cacao, notamment en Côte d’Ivoire, a été très décevante, et la prochaine récolte s’annonce mal également. Des pluies très intenses ont abimé les plants et accéléré des maladies fongiques.

 

Le phénomène El Niño

 

Il s’avère que les cacaoyers sont des arbustes fragiles qui ont besoin de températures et de pluies stables, et craignent le vent. Autrement dit, ils sont très vulnérables aux changements de conditions climatiques.  Divers experts estiment que le phénomène El Niño, en générant tout à la fois de la sècheresse et de la chaleur dans certaines régions, des pluies intenses et dévastatrices, dans d’autres régions du monde, va ajouter une forte source de déstabilisation en 2024 et compliquer encore la tâche des cultivateurs.

 

 

Le prix du sucre

 

 

Face à cette offre fragilisée, la demande mondiale n’a cessé de s’accroître ces dernières années. Désormais, les consommateurs, pour continuer à satisfaire leur gourmandise et leur attrait pour les produits en chocolat, devront mettre la main au portefeuille. Car non seulement, les prix du cacao et du beurre de cacao s’envolent, mais aussi celui du sucre. La tonne de sucre se vend environ 700 euros, et au kilo, autour de 1,50 euros.  Soit deux à trois fois les niveaux d’il y a cinq ans.

 

JC Nathan

 

 

Image : www.atelierduchocolat.fr