L’indispensable pomme de terre

0
302
legume pomme de terre

La pomme de terre, petite merveille végétale, occupe une place de choix dans le paysage alimentaire.

 

200 variétés de pommes de terre.  C’est ce que recense le catalogue officiel des espèces et variétés français. En réalité, c’est en milliers que se compte le nombre de variétés de pommes de terre. Une diversité mal connue : on consomme souvent la pomme de terre comme un légume anodin. Ce n’est pas lui rendre justice. La pomme de terre a sauvé l’homme d’innombrables famines depuis qu’on  a commencé à la cultiver dans les Andes, il y a 7 à 8 000 ans, sous le nom originel de « papa ».

 

Cultures à 4000 mètres d’altitude

 

A l’origine, ce tubercule (Solanum tuberosum) de la famille des solanacées poussait à l’état sauvage. Puis, des paysans de la Cordillere des Andes, ont commencé à la cultiver à 3 ou 4000 mètres d’altitude. Du  temps des Incas, elle était un des aliments de base, et on la consommait déshydratée après l’avoir exposée au gel et au soleil. Ce sont les conquistadors espagnols qui vont la ramener en Europe à la fin du XVI° siècle. La culture de la pomme de terre, relativement facile, va se répandre petit à petit en Europe entre le XVII° et le XVIII° siècle.

 

Parmentier, pharmacien et nutritionniste

 

 

En France, le héros de la pomme de terre est Antoine Parmentier. Pharmacien pour les Armées, agronome, nutritionniste, il a découvert en captivité en Prusse, au milieu du XVIII° siècle, les multiples bienfaits du tubercule. A l’époque, la pomme de terre traînait la mauvaise réputation de propager des maladies comme la peste. Ce scientifique éclairé va réhabiliter la pomme de terre et en faire une arme contre les disettes qui s’abattent régulièrement sur le royaume de France.

 

Un légume très nourrissant

 

 

Depuis, la pomme de terre a pris une place de choix dans l’alimentation, aux côtés des trois céréales vedettes (riz, blé, maïs).  C’est le légume le plus consommé en Europe, et cela pour une raison simple : il nourrit. Avec sa riche teneur en amidon, la pomme de terre est source de glucides complexes, de fibres, de quantités significatives de vitamines B et même de vitamine C (sauf que cette teneur diminue rapidement avec la perte de fraîcheur). Elle est aussi bien pourvue en minéraux : magnésium  (60 mg pour 200 mg de légume), phosphore,manganèse et potassium. Ainsi qu’en oligo-élements.

Lire : la pomme de terre

 

On ne trouve que des qualités à la pomme de terre, hormis ces substances toxiques (glycoalcaloïdes) qu’elle contient et dont la teneur augmente sous l’effet de la photosynthèse. On s’abstiendra donc de consommer les parties vertes de la pomme de terre.

 

Aurélie Laroche

 

Sources :

Pérou – Le pays de la pomme de terre. Foodandsens

 

 

AUCUN COMMENTAIRE