Raisin sans pépins et autres raisins de table, vaste choix

0
14711

Le raisin sans pépins dit apyrène est encore une production de niche. Mais il pourrait contribuer à dynamiser l’offre et la demande pour le raisin de table en France.

 

 

Le raisin dit sans pépin (apyrène) est encore mal connu en France. Les jeunes consommateurs l’apprécient beaucoup. Ce n’est pas techniquement un OGM mais le résultat de sélection et de croisement faisant émerger un gène contrôlant le caractère « sans pépins ». En réalité, les pépins sont atrophiés et on ne les identifie plus.

 

 

Des variétés sans pépins existent depuis longtemps, telles que la Sultanine (dont descendent les vignes Aperina), utilisée pour faire des raisins secs. Dans les années 2000, l’Inra de Villeneuve-les-Maguelonne a l’idée de croiser le raisin de Corinthe, aux grains très petits et aux minuscules pépins, avec du Dattier de Beyrouth, variété orientale de raisin blanc. Ils ont ainsi obtenu une variété baptisée le Danuta.

 

Le Centennial, une toute petite production

 

Depuis quelques années, les viticulteurs cultivent la variété apyrène appelée Centennial. On en produit quelques centaines de tonnes, ce qui est très peu : environ 1% de la production de raisin de table. La production de raisin de table est elle-même très limitée en France avec environ 55 000 tonnes (essentiellement du Muscat et du Lavallée). Et pour notre consommation, nous importons en complément du raisin de table d’Italie, d’Espagne, ou encore de Turquie.

 

Des sans-pépins

 

D’autres variétés apyrène sont disponibles : le Danlas, l’Exalta, le Ribol (raisin noir), le Red  Globe (gros grains ronds rose violacé), le Crimson (grains allongés, rouges, acidulés), le Big Perlon.

 

La perte des pépins

 

En éliminant les pépins, on satisfait les consommateurs au palais délicat, mais on perd divers apports nutritifs très intéressants. Les pépins contiennent notamment de la vitamine E (bon pour la vue) ou encore des polyphénols tel le resvératrol, antioxydant et anti-inflammatoire, considéré comme facteur de prévention anti-cancer.

 

Conseil pratique pour le choix du raisin

 

Choisissez des raisins aux grains fermes, non fripés, mais suffisamment mûrs car le raisin coupé ne mûrit plus. Attention à ne pas trop le manipuler car il est très fragile. Au réfrigérateur, il peut se conserver quatre à cinq jours. A sortir une heure avant de le déguster car le froid bloque ses saveurs.

 

 Aurélie Laroche

 

http://www.agri82.fr/arboriculturefruitslegumes

http://www.lesfruitsetlegumesfrais.com

 

 

AUCUN COMMENTAIRE