Raisin sans pépins et autres raisins de table, vaste choix

0
7069

raisin sans pépinsLe raisin sans pépins est encore une production de niche. Mais il pourrait contribuer à dynamiser l’offre et la demande pour le raisin de table en France.

 

Le raisin sans pépin est encore mal connu en France. Ce raisin dit apyrène a fait son apparition dans le sud-ouest, il y a quatre à cinq ans. Les jeunes consommateurs l’apprécient beaucoup. Ce n’est pas techniquement un OGM mais le résultat de sélection et de croisement faisant émerger un gène contrôlant le caractère sans pépins.

 

Le Centennial, une toute petite production

 

En France, on a commencé à cultiver une variété apyrène appelée Centennial. On en produit quelques centaines de tonnes, ce qui est très peu : environ 1% de la production de raisin de table, qui elle-même est très limitée avec environ 40 000 tonnes. Pour mémoire, l’Europe (surtout l’Italie, l’Espagne, la Grèce) produit 26 à 25 millions de tonnes de raisin de table. La production mondiale atteint 67 millions de tonnes. Le premier producteur mondial est la Chine !

 

Les plus populaires

 

Les variétés de raisin de table les plus populaires sont le Chasselas, du raisin blanc à petits grains dorés (saveur de fleurs et de miel), l’Alphonse Lavallée (les gros grains noirs et ronds, fermes et juteux), le Muscat de Hambourg (couleur bleutée noire, sucré et musqué), L’Italia-Idéal… Mais il y a bien d’autres variétés disponibles : le Danlas, l’Exalta, le Ribol (raisin noir), le Red  Globe (gros grains ronds rose violacé), le Crimson (grains allongés, rouges, acidulés).

 

Conseil pratique

 

Choisissez des raisins aux grains fermes, non fripés, mais suffisamment mûrs car le raisin coupé ne mûrit plus. Attention à ne pas trop le manipuler car il est très fragile. Au réfrigérateur, il peut se conserver quatre à cinq jours. A sortir une heure avant de le déguster car le froid bloque ses saveurs.

 

 Aurélie Laroche

 

http://www.agri82.fr/arboriculturefruitslegumes

http://www.lesfruitsetlegumesfrais.com

 

 

AUCUN COMMENTAIRE