Châtaignes, marrons comestibles ou toxiques

0
409
chataignes

Marrons, châtaignes… Que peut-on manger sans risques ? Qu’est-ce qui est comestible ? La réponse est moins simple qu’on le voudrait.

 

 

Marrons et châtaignes : deux noms sources d’embrouille et parfois d’intoxications alimentaires.  Si les choses étaient simples, il suffirait de retenir que les châtaignes sont comestibles et les marrons pas toujours. La châtaigne (Castanea vulgaris), famille des fagacées est le fruit du châtaignier. Elle a longtemps constitué la base de l’alimentation dans certaines régions méditerranéennes comme en Corse ou dans les Cévennes.

 

 

La châtaigne, en italien marrone

 

 

Le problème est que la châtaigne en langage populaire a souvent été appelée marron, en particulier les châtaignes les plus grosses et les plus rondes. La langue italienne nomme la châtaigne, marrone. Au XIX° siècle, le nom de marrons a été donné aux châtaignes utilisées pour faire des marrons glacés, afin de donner un titre de noblesse à cette recette et les différencier des « châtaignes des pauvres ». La célèbre marque de « crème de marrons » Clément Faugier devrait s’appeler « crème de châtaignes ». On peut d’ailleurs lire châtaigne dans la composition de la recette, mais l’entreprise ne voulait en aucun cas renoncer à l’image de marque liée au marron.

 

Le quiproquo a continué d’être entretenu puisque les « vendeurs de marrons » dans la rue désignent ainsi leurs châtaignes grillées, aux cris de « chauds, chauds, les marrons « .

 

châtaignes

 

 

La graine toxique du marronnier

 

 

Mais ce glissement du langage est source d’une confusion problématique. Car, une variété de marron, le marron d’Inde (Aesculus hippocastanum) de la famille des hippocastanacées, la graine du marronnier, est toxique. On ne meurt pas d’avoir mangé un marron d’Inde mais sa teneur en saponines (substances détergentes et émulsifiantes), provoque vomissements et troubles gastro-intestinaux, diarrhées…

Marrron d'Inde
Marron d’Inde

 

Autant dire qu’il vaut mieux éviter de ramasser et de consommer des « marrons de marronnier ». Avec un petit effort on peut d’ailleurs aisément distinguer la châtaigne et le marron d’Inde. La bogue des châtaignes est de couleur brune, recouverte de nombreux piquants. Elle contient souvent deux ou trois fruits un peu aplatis. La bogue du marron d’Inde est verte, parsemée de petits piquants espacés. Elle contient un seul gros marron un peu rond.

Enfin, les marronniers sont plutôt citadins, les châtaigniers plutôt présents à la campagne.

 

Katrina Lamarthe

 

Sources : Quechoisir