Végétariens, végétaliens, vegan, flexitariens : les différences

0
5309
vegetarien flexitarien

Végétariens, végétaliens, vegan, flexitariens… Définitions et retour sur ces consommateurs qui prennent leurs distances avec l’alimentation animale.

 

 

Végétariens

 

 

On estime le nombre de végétariens en France à 3% environ de la population. C’est peu comparé à d’autres pays européens comme l’Angleterre ou l’Allemagne (aux alentours de 9 à 10%). En Occident, les végétariens sont des ovo-lacto-végétariens. Ils ne mangent pas de produits carnés (ni viande, ni poisson), mais continuent, en plus de céréales et des végétaux, à consommer le lait, les oeufs, le miel, pourtant d’origine animale. Certains sont pesco-végétariens. Ils continuent à manger du poisson, des mollusques, des crustacés.

 

 

Végétaliens

 

 

Les végétaliens éliminent tous les produits d’origine animale (viande, poisson, crustacés, mollusques, produits laitiers, oeufs). Leur nourriture provient uniquement du monde végétal (graines, légumes, fruits, algues…) et du règne fongique (champignons). En anglais, le végétalisme classique se traduit par dietary vegetarism, à la différence du végétalisme intégral (ethical vegetarism). Le refus de faire souffrir, de tuer des animaux ou de les exploiter est le plus souvent à la base des pratiques végétaliennes.

 

 

 

Végan

 

 

Végan est la francisation du mot anglais veganism. Comme les végétaliens, les végans ne mangent aucun produit d’origine animale (viande, poisson, oeufs, lait, miel…) et ne consomment pas de produit issu du monde animal (cuir, laine, fourrure, soie…), médicaments et cosmétiques contenant des substances animales ou testés sur des animaux. Donald Watson créa la Vegan Society en 1944, en désaccord avec la Vegetarian Society qui refusait de présenter le mode de vie sans produits laitiers. Donald est décédé à l’âge de 95 ans après avoir été végétarien, puis végan toute sa vie !

Les végans défendent un monde dans lequel les humains n’exploitent pas les animaux. Il est difficile d’estimer leur nombre mais ils semblent très minoritaires (moins de 1%) dans la plupart des pays. Lire : Végans et véganisme, le parti des animaux

 

 

Flexitariens

 

 

Les flexitariens décident de manger moins de produits animaux pour des raisons variées (santé, environnement, éthique…). Ils ne s’interdisent pas la viande mais préfèrent en manger plus occasionnellement et de qualité.

 

Aurélie Laroche

 

Sources : www.bfmtv.com

http://www.vegactu.com/

http://www.veganisme.fr

http://www.vegansociety.com

Photo : G. Rigoulet

AUCUN COMMENTAIRE