Yaourts aux fruits et autres desserts, la tromperie colorée

0
497
laitages

Les yaourts aux fruits et les desserts lactés aux fruits (petits suisses, crèmes diverses) sont trompeurs. Foodwatch, association de défense des consommateurs, met de nouveau les pieds dans le petit pot.

 

Foodwatch adresse une pétition à Danone pour que la firme change l’emballage de son dessert Danonino (le nouveau nom de Gervais), joyeusement illustré de fruits colorés. Ce produit ne contient pas la moindre trace de fruits,  pas même sous forme d’arômes, dénonce Foodwatch. L’association estime qu’il y a « arnaque sur l’étiquette ». L’emballage suggère la présence de fruits. Or, il n’en est rien. Ce serait donc un manquement évident au règlement européen sur l’information des consommateurs (INCO) et au Code de la consommation français qui interdisent d’induire le consommateur en erreur.

 

L’emballage loyal et la liste détaillée

 

Selon le fabricant, l’emballage est sincère : la représentation graphique et stylisée est pertinente et loyale, car elle informe le consommateur au sujet du goût des produits présents dans chaque emballage. Et Danone d’arguer que la liste détaillée des ingrédients figure sur l’emballage. Avec ses lunettes grossissantes, on découvre que Danonino contient, outre le lait (tout de même) et le sucre (bien entendu), des épaississants (amidon transformé, gomme guar, citrate de calcium), du jus concentré de carotte, des correcteurs d’acidité (acide citrique, citrate de sodium, des arômes naturels, des ferments lactiques, de la vitamine D).

 

Du sucre et très peu de fruits

 

Quelque part, tous les emballages de yaourts aux fruits (et autres laitages, fromages frais, petits suisses), sont porteurs d’une publicité mensongère. L’image du fruit symbolise les vitamines et la bonne santé. Mais ces desserts lactés sont surtout des calories (en moyenne, une centaine de calories pour un pot de yaourt de 125 g), dont un bon concentré de sucres. Par rapport à un yaourt nature, un yaourt aux fruits, peut contenir jusqu’à 2,5 morceaux de sucre (15 à 19 g de glucides par pot de 125 g). Mieux vaut d’ailleurs les éviter pour les tout-petits, car ils sont trop sucrés.

 

Ne cherchons pas trop de fruits. Selon des tests réalisés par l’organisation de consommateurs belge, un yaourt aux fruits ne contient pas plus de 6 g de fruits. Soit par exemple, une  demi-fraise pour un yaourt aux fraises. Mais surtout une bonne dose de colorants et conservateurs.

 

Aurélie Laroche

 

Sources : www.medisite.fr

https://www.foodwatch.org

AUCUN COMMENTAIRE