Yuka stimule la concurrence

0
252
yuka qualité nutritionnelle

Yuka, l’application smartphone permettant d’évaluer la qualité des produits alimentaires est un succès. UFC-Que Choisir veut lancer une alternative.

 

 

Yuka, l’application smartphone qui permet d’évaluer la qualité nutritionnelle des aliments, est devenue un incontournable. Téléchargée par 6,5 millions d’usagers, elle donne un avis sur la qualité des produits en se fondant sur la base de données Open Food Facts, sorte de Wikipédia renseigné par les consommateurs eux-mêmes. Lorsque l’évaluation est négative, Yuka recommande un produit équivalent meilleur pour la santé.

 

 

L’application d’UFC-Que Choisir

 

 

Le succès est tel que UFC-Que Choisir a décidé de lancer d’ici à la fin de l’année une application concurrente en se basant sur d’autres sources de données fournies en partie (paradoxalement) par les industriels agro-alimentaires, et en se calant sur le mode de présentation du Nutri-Score, le code nutritionnel lancé par Santé publique France. Selon UFC-Que Choisir, cette application va permettre de répondre aux besoins des consommateurs de transparence en matière de composition des produits et de recherche d’équilibre alimentaire.

 

 

 

Plus précis que Yuka

 

 

L’application d’UFC-Que Choisir ambitionne d’être plus précise que Yuka, souvent critiquée pour ses faiblesses, par exemple, des données pas toujours actualisées, ou un jeu de critères discutables. Ainsi, ces biscuits bio très bien notés parce que peu sucrés et peu salés, sans que l’évaluation prenne en compte d’autres composants problématiques (amidon de blé, sirop de malt d’orge…). Ou encore, ces produits mal notés car contenant du dioxyde de titane, alors que seule l’additif sous forme nano pose problème.

 

Au final, c’est le consommateur qui va sortir gagnant. Ses applications ont permis de focaliser son attention sur divers aspects sensibles concourant à la qualité des aliments et à la santé.

 

Aurélie Laroche

 

Sources : www.capital.fr

 

AUCUN COMMENTAIRE