Des aliments protecteurs des yeux

0
861

Cataractes, glaucomes, dégénérescence maculaire…. Les yeux sont fragiles. Plusieurs aliments peuvent concourir à une bonne prévention de ces fragilisation.

 

 

L’alimentation joue un rôle important dans la prévention des maladies des yeux, pathologies souvent mésestimées. Le glaucome (400 000 personnes touchées) conduit à un rétrécissement du champ visuel et peut évoluer vers la cécité. Près de 1,3 million de personnes sont également atteintes de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), une perte progressive de la vision centrale touchant les plus de 50 ans. Cette affection empêche de lire, de regarder la télévision, de conduire, et peut amener à la cécité.

 

 

Oméga 3 contre glaucome

 

 

Plusieurs catégories d’aliments renforcent la vision ou protègent de ces affections. Les personnes consommant régulièrement des aliments à forte teneur en oméga 3 (acide alpha-linolénique) tels que les noix, les poissons gras (saumon, hareng, sardines..), de l’huile de noix ou de colza… ont deux fois moins de risques de développer un glaucome.

 

Cette découverte scientifique n’a pas étonné les spécialistes de la vision : le DHA, acide gras précurseur des oméga 3, est concentré dans les membranes des neurones et des cellules rétiniennes. Ces oméga 3 semblent également très efficaces dans la prévention et le ralentissement de la dégénérescence maculaire. Ils ne sont pas les seuls.

 

 

Pigments caroténoïdes

 

 

Les aliments riches en antioxydants, en particulier en lutéine et zéaxanthine, deux pigments caroténoïdes, s’avèrent protecteurs vis-à-vis des risques de cataracte et de dégénérescence maculaire.  Ces pigments filtrent la lumière (la lumière bleue agressive pour la rétine) et contrebalancent l’effet délétère des radicaux libres. Pour mémoire, on trouve ces pigments antioxydants dans les légumes verts (vert foncé) comme les choux, épinards, brocolis, pois verts…

 

 

Les vitamines antioxydantes

 

 

De façon plus globale, les vitamines sont des sources d’antioxydants bienvenues, tout particulièrement la vitamine A et le bêta-carotène (caroténoïde précurseur de la vitamine A) qui jouent un rôle essentiel dans l’adaptation de l’oeil et le fonctionnement du signal visuel. La vitamine C et la vitamine E ont également des propriétés antioxydantes qui seraient utiles pour protéger les yeux des attaques des radicaux libres.

 

 

On trouve de la vitamine A et du bêta-carotène dans les carottes, citrouilles, patates douces, courges, épinards, choux… La vitamine E est présente dans des aliments gras tels que la margarine, l’huile de tournesol ou de germe de blé, les noix, les arachides, les noix, les sardines…

 

Katrina Lamarthe

 

Sources :

www.passeportsante.net/fr

 

  1. Brétillon. Alimentation et vision : entre promotion et protection du vieillissement de la rétine. Conférence à l’Institut Français de la Nutrition, février 2010.

 

AUCUN COMMENTAIRE