Arrêter de fumer sans prendre trop de kilos

0
123
arrêt fumer poids

Arrêter de fumer passe souvent par une reprise de quelques kilos de poids corporel. Explications et conseils pour éviter un dérapage.

 

 

L’arrêt de la cigarette s’accompagne pour beaucoup de personnes par une prise de poids. Ce n’est pas systématique. Un tiers des fumeurs ne prenne pas un gramme, et une minorité (5%) maigrit même. Mais dans l’ensemble, la balance affiche vite deux à trois kilos supplémentaires. Les femmes vont prendre en moyenne 3,8 kilos et les hommes 2,8 kilos. Une personne sur dix prend plus de dix kilos !

 

 

200 calories par jour

 

 

Les spécialistes connaissent parfaitement les mécanismes à l’œuvre. De façon générale, la nicotine fonctionne comme un coupe-faim. En outre, cette drogue facilite la dégradation des graisses et leur déstockage. On estime que fumer fait brûler environ 200 calories par jour. Ainsi, un fumeur aurait un poids moyen inférieur de 3 à 4 kilos à son poids naturel.

 

 

Des compensations « plaisir »

 

 

A l’arrêt de la cigarette, les sens (goût, odorat…) sont restaurés, l’appétit  revient très fort. Fringales, envies de grignoter se multiplient qui viennent en partie pallier la montée de la nervosité, du stress, du manque de la drogue puissante que représente la nicotine. L’organisme cherche des compensations générant du plaisir. Autant dire qu’il faut être vigilant sur tous les fronts.

 

Première chose, ne pas négliger l’importance des substituts nicotiniques qui vont aider à prévenir les pulsions alimentaires et à surmonter les effets du sevrage. Ensuite, ne vous imposez surtout pas de régime alimentaire dans ces moments difficiles mais veillez plutôt à suivre les grands principes de base d’une alimentation saine et équilibrée.

 

 

Les principes de base

 

 

• Ne pas sauter de repas afin de donner des repères à notre organisme et réguler les prises alimentaires. Prévoir de vraies pauses repas.

• Adoptez une alimentation diversifiée tout en limitant les aliments sucrés, salés, gras.

• Boire beaucoup d’eau.

• Attention au sucre : le manque de nicotine provoque une forte appétence pour les sucreries (besoin de glucose).

• Consommez des féculents et autres sucres lents : pommes de terre, pâtes, riz, pain qui sont de bons coupe-faim et anti-fringales.

• Ne pas s’interdire des collations dans la matinée ou l’après-midi, pourvu qu’elles soient faites de bons produits (yaourt, fruits…).

• Pratiquer une activité physique régulière et se dépenser à chaque occasion : escalier plutôt que escalator, marche ou vélo plutôt que voiture ou transports, etc…

 

 

Katrina Lamarthe

 

 

Sources : www.tabac-info-service.fr

lefigaro.fr

 

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE