La grenade, fruit de la santé et des antioxydants

0
1617
fruit du grenadier

Sur les étals des magasins « bio », le jus de grenade est en vedette. Ce fruit au goût sucré et acidulé contient de puissants antioxydants, essentiels pour lutter contre les maladies cardiovasculaires, le vieillissement, voire certains cancers selon certains chercheurs.

fruit du grenadier

La grenade est riche en vitamines B6 (bon pour le système immunitaire), en vitamine C et E, en minéraux (potassium, phosphore, calcium et magnésium) et en oligo-éléments.

Surtout, elle apporte une grande quantité de puissants antioxydants, les polyphénols, dont la famille des flavonoïdes. Selon la Société française des antioxydants, leurs effets seraient trois fois supérieurs à ceux du thé vert et du vin rouge, deux boissons riches en antioxydants (lire Un verre de vin contre l’infarctus).

 

Fruit anti-âge

 

Les polyphénols sont des substances miracle. Une consommation régulière de jus de grenade agit sur le taux de cholestérol, diminue les risques d’athérosclérose ou d’hypertension, permet de prévenir les maladies cardiovasculaires. Autre vertu liée aux polyphénols, ils aident à contrer le vieillissement des cellules. Ce fruit « anti-âge » est d’ailleurs utilisé dans les cosmétiques pour lutter contre la dégradation de la peau.

 

Effets anti-cancer 

 

Parmi les polyphénols que contient la grenade, l’acide ellagique aurait une action préventive contre le cancer. Il ralentirait la croissance des cellules cancéreuses dans les tissus du sein. Il jouerait de façon positive dans le cas des cancers de la prostate en stabilisant le taux de PSA (antigène prostatique spécifique). D’autres recherches font état de retombées neurologiques positives, en particulier dans la prévention de la maladie d’Alzheimer.

 

 

Une flopée de  qualités

 

La liste des qualités médicinale de la grenade est longue. Depuis des millénaires, la grenade est utilisée pour soigner les maladies gastro-intestinales. Ses effets bénéfiques sur la digestion sont reconnues, comme ses propriétés anti-inflammatoires (bon pour l’arthrite). On lui attribue diverses autres vertus : anti-infections urinaires, traitement de problèmes érectiles, atténuation des symptômes de la ménopause (effet lié à une forte concentration en œstrogènes).

 

Le jus plutôt que les graines

 

Le jus de grenade est la façon la plus nutritive de consommer ce fruit, car il contient davantage d’antioxydants que les seules graines. Comme pour une orange, il suffit de presser ses arilles (le nom des grains). Pour réduire l’amertume, filtrer la membrane blanche du fruit. Ce jus est rafraichissant et peu calorique. Côté saveur, son goût est doux et parfumé, délicatement acidulé. Les arilles se dégustent également nature ou dans des salades, des sauces, du riz ou des desserts (sans oublier d’ôter la membrane blanche des graines).

 

Du jus de grenadine sans grenade

 

Trêve d’illusions, le célèbre sirop de grenadine ne contient plus aujourd’hui une seule trace de pulpe de grenade, mais seulement un mélange de fruits rouges (framboises, groseilles, fraises, cassis). En effet, ce fruit est trop rare et trop coûteux pour permettre de fabriquer du sirop de grenadine à un prix économique.

 

La grenade, un fruit ancestral

 

La grenade figure parmi les premiers fruits cultivés au Moyen-Orient, et en Asie occidentale et centrale il y a environ 5 000 à 6 000 ans. Des chercheurs estiment même que « l’arbre de la connaissance » de l’Ancien Testament était un grenadier, et le fruit défendu croqué par Eve une grenade. Les principaux producteurs sont la Tunisie, la Turquie, l’Arménie (le pays a fait de la grenade le symbole national), le Maroc, l’Egypte, l’Espagne, Israël, l’Iran, l’Inde et l’Afghanistan… Pour avoir de bons fruits, préférez les grenades à l’écorce rouge foncé, lisse et brillante. Plus le fruit est lourd, plus la pulpe sera juteuse. La meilleure saison est en automne.

 

Eric Allermoz

 

Sources :

www.passeportsante.net

www.sfa-site.com

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE