L’ananas, un allié pour la santé

0
156
ananas

L’ananas est un fruit excellent pour la santé, même s’il ne faut pas surestimer ses effets comme le promettent certains régimes minceur.

 

 

L’ananas est issu d’une plante tropicale de la famille des broméliacées. C’est l’inflorescence de la plante qui donne le fruit.  Les principaux producteurs sont des pays d’Amérique Latine (Costa Rica, Brésil, Mexique, Colombie…), d’Asie (Philippines, Chine, Thaïlande, Inde…), d’Afrique (Nigéria, Angola, Ghana…).

 

 

Teneur modérée en glucides

 

 

Sa caractéristique est d’être moins calorique (50  à 55 calories au 100 g) que de nombreux autres fruits (cerise, 60 calories ; raisins 67 calories). L’ananas a une forte teneur en eau (90%) et une teneur relativement faible en glucides (10%).

 

L’ananas est riche en fibres, ce qui est excellent pour le transit intestinal et apporte un effet de satiété.  Ce fruit est une source de vitamine C,  de béta-carotène (précurseur de la vitamine A), de vitamine B1 et B6, de manganèse et de phosphore. Il apporte aussi divers polyphénols aux propriétés antioxydantes.

 

 

Allergies via l’histamine

 

 

L’ananas peut provoquer des réactions de type allergique (rougeurs, démangeaisons, éruptions cutanées, troubles digestifs…) via une production d’histamine par l’organisme, et favoriser des allergies croisées avec des fruits (banane, kiwi…), des pollens (bouleau…). Des aliments histamino-libérateurs, du latex…

 

 

Pseudo brûle-graisses

 

 

L’ananas est souvent présenté comme un aliment favorisant la perte de graisses et les régimes amincissants. Peu de scientifiques accréditent ce point qui repose sur la présence dans le fruit de bromélaïne. La bromélaïne est constituée d’enzymes protéolytiques (encore dénommées peptidases ou protéases). Ces enzymes ont différents effets sur l’organisme, la digestion des aliments, etc via notamment leur action de segmentation des protéines. On a avancé que la bromélaïne pousserait indirectement l’organisme à piocher dans ses réserves de lipides mais cette thèse n’est pas démontrée.

 

Lire aussi : Brûleurs de graisse, une forte promesse

 

 

Katrina Lamarthe

 

Sources : passeport santé

 

AUCUN COMMENTAIRE