Pesticides, l’une des causes de Parkinson

0
221
Parkinson pesticides

Les pesticides ont probablement une part de responsabilité dans l’étendue de la maladie de Parkinson.

 

 

Les pesticides sont probablement l’un des facteurs de risques de la maladie de Parkinson, seconde maladie neurologique après Alzheimer, avec 200 000 malades recensés. Parkinson qui touche chaque année en France 25 000 cas nouveaux se traduit par la disparition progressive des neurones à dopamine. La dopamine est l’hormone indispensable au contrôle des mouvements du corps.

 

 

 

Génétique et environnementale

 

 

 

L’origine de la maladie serait multifactorielle, à la fois d’ordre génétique et environnementale. La présence de gènes à risques ou de certaines mutations favoriserait l’émergence de la maladie.  Simultanément, on estime depuis quelques années qu’une exposition prolongée aux pesticides, métaux lourds et produits chimiques accentue les risques de la maladie.

 

 

Les agriculteurs touchés davantage

 

 

Des études ont montré que les agriculteurs contractaient davantage la maladie que le reste de la population, avec une augmentation du risque de l’ordre de 10 à 13 %.  Chez les agriculteurs retraités (60-84 ans), la situation est pire. Le nombre de malades de Parkinson est supérieur de 18% aux personnes non agriculteurs de la même tranche d’âge. La corrélation pesticides – Parkinson semble de plus en plus évidente. La maladie neurodégénérative est reconnue comme maladie professionnelle dans le secteur agricole depuis 2012.

 

 

Doublement des cas

 

 

D’autres pistes sont évoquées pour expliquer Parkinson :  traumatisme crânien, choc émotif, micro-infarctus cérébraux, exposition à une neurotoxine appelée MPTP, accumulation de radicaux libres, protéine migrant de l’intestin au cerveau, processus inflammatoire….

 

Les recherches se multiplient sur ce nouvel enjeu de santé publique qui conditionne en partie la qualité de vie de la population âgée. La Fondation pour la Recherche Médicale rappelle que « 4% des plus de 80 ans en France sont atteints de Parkinson ». Avec le vieillissement de la population, le nombre de patients pourrait doubler d’ici à 30 ans.

 

 

Katrina Lamarthe

 

Sources :

Association France Parkinson

 

Wikidépendance

Photo : spot de sensibilisation pour la Journée mondiale contre la maladie de Parkinson.

AUCUN COMMENTAIRE