Pollen frais : mieux que le pollen séché

0
711
pollen congele

pollen alimentLe pollen frais est un super aliment, riche en protéines, en glucides, en vitamines et autres antioxydants,  aux qualités mieux préservées que le pollen séché.

 

Le pollen collecté par les abeilles est connu pour diverses vertus, antibactériennes, antifongiques, antioxydantes…. Cet aliment, excellente source d’ énergie du fait de sa teneur en protéines et en glucides, est également un trésor d’antioxydants. Malheureusement, il semble que le procédé de séchage nécessaire à la commercialisation du pollen élimine une grande partie des substances intéressantes (antioxydants, vitamines, levures).

Lire aussi : le pollen, un complément alimentaire très nutritif

 

Congélation et mise sous atmosphère contrôlée

 

A la fin des années 1990, Patrice Percie du Sert, apiculteur dans le Lot-et-Garonne, met au point un procédé de conservation combinant congélation et mise sous atmosphère contrôlée. Grâce à ce procédé, les apiculteurs peuvent récolter le pollen frais, le conditionner rapidement. Le pollen est assuré de conserver toute sa fraîcheur et ses nutriments. Côté consommateur, le produit qui contient peu d’eau, peut être sorti du congélateur et remis au froid, sans dommages.

 

Composés fragiles

 

Cette quasi-fraicheur est  essentielle pour ne pas voir se dissiper les composés les plus fragiles que sont les ferments lactiques, les vitamines, les polyphénols. La société Pollenergie, l’une des plus avancées en France dans le secteur de l’apithérapie, a développé une gamme de pollens frais. Un marché de niche (environ 50 à 60 tonnes en Europe) contre un marché du pollen sec dix fois plus élevé.

 

Les pollens, selon leur origine florale, ont des propriétés diverses. Le pollen de châtaignier, l’un des plus anti-oxydants (une cuillère de ce pollen peut remplacer avantageusement 1 kilo et plus de fruits et légumes) serait bénéfique pour les femmes ménopausées  car il freinerait la perte de calcium.

 

Le pollen de ciste, du fait de la présence de ferments lactiques assez spécifiques, aurait des vertus pour la sphère intestinale. Des patients souffrant de maladies inflammatoires  du système digestif (problèmes du côlon…) suivraient avec bénéfice des cures de pollen de ciste. Le pollen de bruyère améliorerait le fonctionnement de la sphère circulatoire (problèmes de varices, hémorroides..).

 

Avantage très appréciable du pollen : il est scientifiquement considéré comme un aliment que l’on peut consommer sans danger, à la différence de certains complémentaires alimentaires.

 

JC Nathan

 

Source :

www.unaf-apiculture.info/

Association francophone d’apithérapie

www.pollenergie.fr

 

AUCUN COMMENTAIRE