Réduire les calories pour vivre vieux

0
222
calories et légume

De nombreux spécialistes de la nutrition et de la santé prônent une alimentation moins riche en calories. Une sorte de frugalité en douceur.

 

Une alimentation hypocalorique, c’est-à-dire à faible teneur en calories. Telle serait la clef de la bonne santé et de la longévité. Divers experts santé et nutrition arrivent à cette hypothèse. C’est notamment l’étude des célèbres centenaires d’Okinawa qui a dessiné cette perspective.

 

Basses calories et antioxydants

 

La restriction calorique serait l’une des caractéristiques majeures du mode alimentaire traditionnel d’Okinawa. Les Japonais vivant sur cette île aurait trouvé la voie royale de la santé, en combinant basses calories,  prise d’aliments riche en antioxydants (gingembre, curcuma, soja…), ou au profil nutritionnel exceptionnel (algues), non sans oublier la vie au grand air et l’exercice physique.

 

Aliments gras et sucrés

 

Prôner des apports caloriques modestes n’est pas sans rappeler les recommandations visant à bannir les aliments gras et sucrés (dont certains qualifiés de calories vides), les graisses saturées, les protéines animales, certaines charcuteries et fromages.  Il est désormais reconnu scientifiquement qu’une alimentation trop riche en lipides et en glucides, donc hypercalorique, favorise les grandes maladies du siècle, cholestérol, problèmes cardiovasculaires, diabète, etc.

 

Sur régime de l’organisme

 

Une alimentation riche en calories et faible en nutriments –  en gros, le profil d’aliments industrialisés et de plats préparés – imposerait une forme de sur régime à l’organisme, avec fatigue du système digestif, du pancréas, du foie, des reins, dépôt d’athérome dans les artères…

 

Faibles dépenses énergétiques

 

La question du juste apport de calories se pose d’autant plus que la vie moderne, plus sédentaire, offre tous les moyens de transports et machines souhaitées, et limite beaucoup nos dépenses énergétiques quotidiennes. Hors activité physique, les besoins énergétiques moyens de l’homme sont relativement modestes, environ 2 400 kilocalories par jour (kcal). Un simple pain au chocolat fait plus de 300 calories. Un hamburger avoisine 700 à 1000 calories. Nombre d’aliments très tentants apportent des centaines de calories et peu de nutriments utiles. Un prisme à garder en tête si l’on veut bien vieillir.

 

JC Nathan

 

Sources :

Les clés de la longévité active. Roger Castel. Editions Dangles. Janvier 2015.

Le nouveau régime méditerranéen. Dr Michel de Lorgeril. Terre vivante. Janvier 2015.

 

Photo : Gilles Rigoulet

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE