La roquette, ça réveille

0
454
salade roquette

On l’appelle de pleins de noms différents. Roquette, rouquette, riquette…. Ses feuilles sont allongées, étroites et dentelées. Les enfants la trouvent souvent trop piquante, trop « forte ». C’est vrai qu’elle a tendance à réveiller les papilles et les esprits.

 

 

Effets toniques et diurétiques

 

 

Riche en vitamine C et en sels minéraux, elle est réputée avoir des effets toniques et diurétiques. Cette plante de de la famille des crucifères (cresson, navet, choux, radis…) est connue depuis l’Antiquité (Egypte, Grèce, Rome), époque à laquelle on lui attribuait des pouvoirs aphrodisiaques.

 

 

Elle est bien connue dans le sud

 

 

Plus les feuilles sont grosses, plus elle est acre et piquante. Si vous voulez tempérer ces saveurs, choisissez une roquette avec des petites feuilles fraiches et tendres. La roquette, est bien connue dans le sud. On la consomme souvent dans le mesclun (salade mélangée)… Elle se mange tout simplement comme une salade classique, avec un peu d’huile d’olive et de citron par exemple. Ou avec un peu de vinaigre de framboise.

 

 

Une variante de pesto

 

 

Une autre des utilisations possibles est d’en faire un des ingrédients d’un pesto : roquette, pignons de pin, ail, parmesan… Le tout allègrement mixé. Sur un plat de pâtes bien chaudes, cela devrait convertir le gourmet le plus méfiant vis-à-vis de cette plante à fort caractère.

 

La roquette accompagne également avec brio les quiches et les pizzas. Mais de façon plus originale, on peut l’utiliser comme ingrédient dans l’appareil à quiche. Il suffira de jeter quelques secondes la verdure dans une poêle huilée (où frémissent ail et échalottes par exemple) pour faire « tomber » les feuilles, puis la mettre avec l’appareil et faire cuire la quiche.

 

Les consommateurs curieux tenteront de la préparer comme un légume d’accompagnement. C’est ce qui se fait au Portugal (feuilles « blanchies » à l’eau bouillante), ou en Turquie, où on la fait cuire avec une céréales (boulgour), des oignons, du piment.

 

Aurélie Laroche

 

Sources : http://www.passeportsante.net

chefsimon.lemonde.fr

Photo : https://jardinage.ooreka.fr

AUCUN COMMENTAIRE