Covid et aliments : ce qu’il faut savoir

0
138
Covid aliments

Le risque de contamination par les aliments est très faible, sinon inexistant. Il ne faut pas pour autant oublier des gestes d’hygiène et de sécurité de base.

 

 

 

  1. Contamination par voie digestive

 

Aucune contamination par voie digestive n’a été identifiée. Néanmoins les scientifiques restent prudents. La possibilité d’infecter les voies respiratoires lors de la mastication d’un aliment contaminé ne peut pas être totalement exclue.

 

 

  1. Aliments et virus

 

On a jamais retrouvé une trace de virus Covid-19 dans un aliment. Par exemple, l’Ifremer a mené diverses analyses. Aucune trace du virus n’a été relevée dans un coquillage ou fruit de mer.

 

 

  1. Les personnes porteuses

 

En matière d’alimentation, le risque principal de contamination est lié à un maniement du produit par une personnes infectée. Le risque est toutefois minimisé en grandes surfaces depuis que celles-ci appliquent des contrôles assez rigoureux de leur personnel.

 

  1. Les mains

 

Se laver les mains au retour de l’extérieur, et toujours avant de manipuler la nourriture. On peut être soi-même porteur du virus ou avoir touché une surface contaminée.

 

 

  1. Les fruits et légumes

 

Laver à l’eau les fruits et légumes qui ont pu être contaminés durant leur transport ou leur mise en rayons. Essuyez les aliments avec un essuie-tout papier à usage unique. Le vinaigre blanc n’a aucun effet « virucide » et l’usage de l’eau de javel est fortement déconseillé en matière alimentaire.

 

  1. Emballages

 

Retirer et jeter les emballages avant de ranger un produit au réfrigérateur, ou nettoyer-les à l’aide d’un essuie-tout humide. A savoir : le virus Covid-19 ou SARS CoV2 ne peut pas survivre plus de trois heures sur une surface inerte. Se laver les mains avant et après la manipulation des produits.

 

 

  1. La cuisson

 

Une cuisson à 63° (feu moyen) pendant 4 minutes suffit à détruire le virus.

 

  1. Le froid

 

Le froid n’a pas d’effet sur le virus. Il n’y a ni prolifération, ni destruction.

 

 

Eric Allermoz

 

 

Sources : www.anses.fr

securite-alimentaire.public.lu/fr

AUCUN COMMENTAIRE