A quoi servent les probiotiques

0
115
probiotiques

On entend beaucoup parler des probiotiques. Ces bactéries que l’on trouve dans les aliments fermentés sont également vendues en compléments alimentaires pour venir en renfort du microbiote intestinal.

 

Les probiotiques, encore appelées souches microbiotiques, appartiennent à une famille de bactéries, pour l’essentiel des bactéries dites lactiques, qui ont pour caractéristique de fermenter les sucres en acides lactiques. Leur diversité est immense. Regroupées en quatre genres (lactobacilles, bifidobactéries, streptocoques, lactocoques), ce sont des milliers d’espèces qui se subdivisent en centaines de milliers de souches.

 

Lire aussi : Les yaourts et les vertus des probiotiques

 

 

 

Renforcer la flore intestinale

 

 

En matière de probiotique, la notion d’organisme vivant est très importante : biotique vient de biotikos qui signifie la vie. En venant renforcer la diversité de la flore intestinale, les probiotiques aident les bactéries du microbiote (100 000 milliards de bactéries appartenant à 400 espèces différentes) dans leurs diverses fonctions (digestion, synthèse de vitamines B et K, renforcement du système immunitaire, barrière intestinale….) et concourent à une meilleure santé.

 

 

Microbiote fragilisé

 

 

La prise de probiotiques est souvent conseillée lorsque le microbiote est fragilisé, par exemple lorsqu’on a pris des antibiotiques qui ont tué les microbes agresseurs mais aussi des bactéries utiles à l’organisme.

 

 

Des effets spécifiques à chaque souche

 

 

Les probiotiques sont bénéfiques à la santé, mais encore faut-il choisir les souches adaptées au but recherché. Aucune souche n’a d’effet polyvalent. Certaines souches vont aider à lutter contre les diarrhées liées à la prise d’antibiotiques (ou en prévention, lors de voyages et de contraction de la diarrhée du voyageur ou turista). Certaines vont améliorer la barrière intestinale

 

Certains probiotiques sont également efficaces pour soulager le syndrome de l’intestin irritable. D’autres souches ont des effets reconnus pour aider à lutter contre l’infection à Helicobacter pylori, cause de nombreuses gastrites et ulcères gastroduodénaux, ou à contrer les effets de l’infection. On cite aussi l’action de certaines souches pour traiter ou prévenir les infections vaginales dû à un déséquilibre de la flore vaginale.

 

 

Gastro-résistants et adhérents

 

 

Il faut donc à la fois choisir des probiotiques de qualité et les souches adaptées. Les bons probiotiques sont gastro-résistants, c’est-à-dire, capables de résister à l’acidité de l’estomac, aux enzymes digestives, aux sels biliaires. Les souches probiotiques doivent présenter une bonne adhésion aux cellules de l’intestin afin d’accroître leur temps de présence dans l’intestin. L’idéal est de demander conseil à son médecin ou son pharmacien pour choisir la catégorie de probiotiques appropriée.

 

Katrina Lamarthe

 

Sources : Probiotiques : comment bien les choisir ? Laboratoire Pileje

passeport santé

AUCUN COMMENTAIRE