Charcuterie, cancer, nitrites… une vive polémique

0
206
charcuterie nitrites

Charcuterie et cancer. C’est faux, clame l’industrie de la charcuterie qui tente de contrer les associations qui dénoncent les risques de cancer  liés à l’usage des nitrites. Etude scientifique à l’appui.

 

 

Charcuterie = nitrites = cancer ? L’industrie de la charcuterie en a marre de cette nouvelle image de marque et monte au créneau. Elle a déposé de nombreuses mises en demeure contre l’application Yuka qui classifie de façon très négative les produits contenant des nitrites ajoutés. La Fédération des industriels charcutiers traiteurs accuse l’application de publier des « allégations trompeuses »et d’être à l’origine d’une désinformation grave du consommateur.

 

 

Taxer la charcuterie avec additifs

 

 

Plusieurs événements ont contribué à enflammer le débat. Fin 2019, Yuka, Foodwatch et la Ligue contre le cancer, avaient lancé une pétition demandant l’interdiction des nitrites ajoutés dans l’alimentation. Deux ou trois mois auparavant, des députés avaient déposé un projet d’amendement – finalement rejeté – en vue de taxer des produits de charcuterie renfermant des additifs « nitrés » (nitrates, nitrites, sel nitrité).

 

Lire : Halte aux nitrites

 

 

Cancérogènes pour l’homme

 

 

Depuis quelques années, ces nitrates-nitrites et autres additifs sont déclarés susceptibles d’augmenter le risque de développer un cancer colorectal. Selon le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), les viandes transformées, dont les produits de charcuterie, doivent être considérées comme « cancérogènes pour l’homme ».

 

Lire : Du jambon rose et cancérigène

 

 

L’Académie d’agriculture

 

 

Les professionnels de la charcuterie estiment qu’ils sont victimes de campagnes médiatiques injustes et dommageables. Selon eux, rien ne permet d’entacher ainsi l’image des produits de la charcuterie. L’Académie d’agriculture de France (société savante aux positions plutôt « conservatrices ») lance un groupe de travail sur la question. Mais elle a d’ores et déjà communiqué quelques unes de ses positions.

Selon elle, le risque soupçonné d’augmentation du cancer colorectal lié à l’utilisation des nitrites comme additifs dans les charcuteries, aux doses autorisées par la réglementation, n’est pas scientifiquement établi par les études toxicologiques et épidémiologiques disponibles à ce jour. Les nitrites, utilisé à des doses bien maîtrisées restent une pratique sanitaire peu dangereuse et surtout nécessaire. car les risques liés à la présence de bactéries très pathogènes comme Clostridium botulinum sont bien réels, et potentiellement mortels.

 

Lire aussi : Le jambon et ses additifs nocifs pour la santé

 

 

JC Nathan

 

Sources :  Le Monde

L’industrie charcutière lance une offensive contre Yuka sur l’utilisation des sels

« Impacts sur les cancers colorectaux de l’apport d’additifs nitrés (nitrates, nitrites, sel nitrité) dans les charcuteries ». Novembre 2020.

Académie d’Agriculture de France

 

 

AUCUN COMMENTAIRE