Devenir vegan par étapes

0
203
vegan alimentation

Il est rare, voire déconseillé, de devenir vegan du jour au lendemain. Cette mutation radicale de l’art de se nourrir et de vivre doit se faire progressivement.

 

 

Le régime vegan, ou veganisme, n’est pas une mince affaire. Les spécialistes, le soulignent : il s’agit d’un changement de mode alimentaire radical puisqu’il implique de supprimer tout produit d’origine animale (viandes, poissons, laitages, œufs…). Mieux vaut l’adopter de façon progressive afin de ménager une transition et avoir une chance de réussir la mutation omnivore-végétalien.

 

Lire : Végétariens, végétaliens, vegan, flexitariens : les différences

 

 

Changement progressif

 

 

Sébastien Place, naturopathe, dans un ouvrage récent (« Vegan et en bonne santé ». Editions Grancher. Février 2020) prône un changement alimentaire prudent et progressif. Première phase, la réflexion, le questionnement sur les motivations, l’information (blogs, magazines, sites spécialisés, livres…) afin de renforcer la cohérence de votre démarche et d’avoir une vision globale. S’il faut, la consultation d’un spécialiste (naturopathe, nutritionnniste…) peut être judicieuse à cet égard.

 

 

Quel mangeur on est

 

 

Second temps, bien comprendre quel mangeur on est, quels sont nos aliments préférés (charcuterie, laitages, œufs, volailles…) ? Il sera ainsi possible de commencer par supprimer les aliments les moins prisés pour les remplacer par des produits véganes. Il faut surtout éviter de stopper d’un coup les aliments que l’on préfère, pour opter pour un sevrage progressif étalé sur plusieurs mois.

 

 

Le temps du démarrage

 

 

Troisième temps, démarrer dans une période où vous êtes pleinement disponible en veillant à être entouré de personnes bienveillantes et compréhensives, en étant conscient que les vegans suscitent de vives réactions parfois passionnées et très hostiles, essayer de planifier la transition vegan en quelques étapes, commencer à concocter des repas 100% végétal.

 

 

La montée en puissance

 

 

Quatrième temps, la programmation de repas véganes avec montée en puissance au fil des mois. Sébastien Place conseille un repas végane par jour. C’est le temps de l’apprentissage de recettes végane et de l’art de cuisiner végétalien. Après un repas par jour, il est possible de passer à une journée végane par semaine, un week-end végane par semaine.

 

Au fur et à mesure, vous avez commencé à évincer les produits non vegan, et à découvrir les bons produits de remplacement (pas les produits industriels vegan ou estampillés veggie, parfois de qualité médiocre).  Progressivement et à votre rythme, les habitudes vegan s’installent, le carnet de recettes s’étoffe. Un jour, vous voilà devenu un vegan solide et confirmé.

 

Lire : Un monde 100% vegan

 

Aurélie Laroche

 

Sources : « Vegan et en bonne santé ». Sebastien Place. Editions Grancher. Février 2020

 

 

AUCUN COMMENTAIRE