La flore intestinale, base de la santé et de l’immunité

0
141
microbiote

La flore intestinale présente dans notre intestin grêle et notre côlon est d’une importance capitale pour notre santé et notre immunité. Les chercheurs multiplient les découvertes en ce sens.

 

 

La flore intestinale serait-elle l’alpha et l’oméga de notre santé et de notre immunité ? Le microbiote qui regroupe jusqu’à cent mille milliards de bactéries (deux à dix fois le nombre de cellules de notre corps) joue, on le sait depuis une dizaine d’années, de multiples rôles, sur le plan digestif, métabolique, ou encore neurologique et psychique.

 

 

Assimilation des nutriments

 

 

Le microbiote contribue à de multiples égards à la bonne assimilation des nutriments, assure la fermentation et la digestion de résidus alimentaires, d’amidon et de sucres complexes, de fibres ; il contribue à la synthèse de vitamines (vitamine K, vitamines B) et à la métabolisation de minéraux (calcium, magnésium…) et d’acides gras.

 

Lire : Microbiote intestinal et maladies liées à l’alimentation

 

 

Déséquilibre du microbiote

 

 

Un microbiote dégradé constitue l’une des causes de diverses maladies inflammatoires des intestins (maladie de Crohn, syndrome du côlon irritable …), l’obésité, le diabète… Autre type d’interaction, un déséquilibre du microbiote contribuerait à des états dépressifs et à diverses pathologies mentales .

 

 

Système immunitaire et réponse vaccinale

 

 

Plus les recherches avancent, plus le microbiote apparaît comme la clef de notre capital santé. Les liens entre microbiote et qualité des défenses immunitaires sont avérés. Dernièrement, une équipe du Centre d’immunologie et des maladies infectieuses (Cimi) à Paris a montré que la qualité de ce microbiote (la diversité des familles de bactéries), en particulier la présence de deux bactéries (Prevotella sur la peau, Eubacterium dans les intestins) avait un effet important sur le système immunitaire et sur l’efficacité de la réponse vaccinale.

 

Une découverte d’importance en pleine pandémie. Ces deux bactéries étaient déjà connues pour favoriser une bonne santé en général.

 

Lire : Prendre soin de sa flore intestinale

 

 

JC Nathan

 

Source : inserm.fr

AUCUN COMMENTAIRE