Le varech, aliment santé à la mode

0
64
varech

Le varech pourrait être l’aliment santé en pointe dans les assiettes au cours des années à venir. Ecologiques, riches en minéraux, abondantes, ces algues sont séduisantes. Mais elles ne sont pas miraculeuses.

.

 

Depuis quelques temps, les algues, le varech en particulier deviennent des aliments à la mode promis dit-on à un bel avenir. Le varech est abondant, riche en nutriments. Il a une saveur marine agréable, et peut enrichir nombre de plats (poke bowl, fruits de mer, poissons, soupes de fruits de mer…).

 

Fucus, alginines, alginates

 

Les Fucus était déjà connu des Romains qui y recouraient pour soigner leurs douleurs articulaires. Le Japon en consomme depuis plusieurs siècles. En Europe, on extrait du varech, des alginines ou alginates, qu’on utilise comme liant ou gélifiant dans les charcuteries ou les glaces.  On trouve aussi des alginines dans les médicaments destinés à contrer les reflux gastriques acides.

 

 

Protéines, minéraux, vitamines, oligo-éléments

 

 

Le varech (Fucus) est une excellente source de protéines (19 g pour 100 g de produit), de calcium, fer, magnésium, cuivre, et de fibres. Il apporte aussi nombre de vitamines (C, groupe B…), et en oligo-éléments.

 

Fort apport d’iode

 

Sa teneur en iode est très variable. Elle peut atteindre 600 µg par gramme d’algue. On a d’ailleurs beaucoup utilisé ces algues pour traiter l’hypothyroïdie et les goitres, affections liées à une carence en iode. Mais cet apport massif d’iode est délicat à gérer.  Des études scientifiques ont montré qu’il pouvait aussi bien causer de l’hyperthyroïdie (excès d’hormones thyroïdiennes) ou l’hypothyroïdie (trop faible production d’hormones thyroïdiennes)

Dans tous les cas, sa consommation est déconseillée chez les enfants et les femmes enceintes ou allaitantes.

 

Ami de la digestion

 

Le Fucus, en particulier le Fucus vésiculeux, en partie en raison de ses fibres, est réputé faciliter la digestion, améliorer le transit intestinal (pouvoir laxatif). Il permet notamment de combattre les brûleurs d’estomac et les remontées gastriques.

 

Pouvoir amaigrissant

 

On prête parfois à cette algue des pouvoirs amaigrissants qui seraient dus à la dynamisation du métabolisme et à son effet brûleur de graisses. Certaines préparations censées faire perdre du poids en incorporent. Mais on trouve peu d’études scientifiques étayant cette allégation.

 

Risques d’intoxication

 

Le varech (comme certains poissons) peut accumuler des métaux lourds et des contaminants (par exemple de l’arsenic) présents dans les océans. En cas de prise régulière de cet aliment, on prendra également soin de veiller aux risques d’incompatibilité avec certains traitements (anticoagulants, diurétiques…)

 

Aurélie Laroche

 

Sources : ocean de saveurs