Les différentes variétés de truffe

0
910
truffe noire

La truffe fait partie des produits mythologiques de la cuisine. Un champignon surnommé « le diamant noir ». Mais il faut savoir distinguer les différentes variétés de truffes.

 

Par truffe, on parle du fruit d’un champignon souterrain (ascomycète hypogé) qui se développe en symbiose avec un arbre dit truffier – chênes, noisetiers, tilleuls… – souvent dans un sol calcaire. La truffe est très recherchée des gourmets pour ses arômes complexes et exceptionnels.

 

Une vingtaine de variétés en France

 

On recense des dizaines de variétés de truffes dans le monde (certains parlent de 250 variétés, mais pas toutes comestibles), dont une vingtaine poussent en France.

 

La plus connue est la truffe noire ou truffe du Périgord (Tuber mélasnoporum), originaire de la Drôme, du Vaucluse, et du sud-ouest.  Elle est noire avec de fines nervures blanches. Elle se récolte en hiver. Les professionnels se servent de chiens truffiers ou de cochons pour les trouver, puis on les déterre délicatement (on les cave, du nom de l’outil le cavadou).

 

 

 

La tuber brumale ressemble à la truffe noire, de petite taille (noix, œuf). La chair est gris noire marbrée de veines blanches. Son parfum est musqué, assez puissant. Elle se récolte également en hiver.

 

 

La truffe de Bourgogne (Tuber uncinatum) ressemble aussi à la truffe noire de par son aspect, mais la chair est gris clair. Son goût est proche mais moins fort que la truffe noire.

 

 

La truffe blanche du Piémont, (Tuber magnatum), encore appelée truffe d’Alba (la région où on la trouve), se récolte d’octobre à décembre. Elle a la peau lisse de couleur jaunâtre, la chair marron clair veinée de blanc. On lui prête un goût prononcé tirant vers l’ail.

 

 

La truffe blanche d’été (Tuber aestivum) ou truffe de la Saint-Jean se récolte entre fin mai et mi-août. D’environ 8 cm de taille, peau noire et rugueuse, la chair est gris très clair. Elle est peu goûteuse (léger goût de noisette croquante). Autrefois, les paysans la donnaient aux cochons.  Son arôme léger disparaît en partie à la cuisson. Bien entendu, elle est beaucoup moins cher (quatre à cinq fois) que sa grande sœur du Périgord.

 

La truffe chinoise (tuber indicum, hymalayensis) a un aspect noir, rugueux, une chair noire zébrée de nervures blanches. Elle n’a aucun goût et aucun parfum, et sert surtout à tromper les consommateurs naïfs.

 

Conseils consommateur

 

L’idéal est d’acheter une truffe fraîche sur un marché ou dans un commerce spécialisé. Le nom usuel de la truffe doit être indiqué. Il faut l’acheter quand elle est mûre (en décembre pour les variétés d’hiver) et la consommer rapidement. Il faut éviter de la faire cuire sous peine de tuer les arômes.

 

Dégustation

Les pommes de terre, le riz, les œufs, ou les pâtes sont de parfaits véhicules des saveurs de la truffe. l’ail, la ciboulette, le poireau ou encore le parmesan font ressortir les arômes de la truffe.

La truffe d’été peut se déguster cru, dans des salades, sur des pâtes, en omelettes ou tout simplement sur des toasts, ou encore coupée en lamelle et arrosée d’un filet d’huile d’olives et de fleur de sel.

 

Produit truffé

 

Lorsque que vous achetez un produit contenant de la truffe, sachez que la mention « truffé » exige 3 % minimum de truffe et la précision de la variété de truffe utilisée (idem pour le jus de truffe).

AUCUN COMMENTAIRE