Loi alimentation : vers un meilleur étiquetage

0
286
loi etiquetage

La loi Agriculture et alimentation devrait permettre une amélioration de l’étiquetage des produits.

 

L’étiquetage des produits alimentaires pourrait gagner en précision si la loi Agriculture et alimentation est définitivement adoptée, après passage devant le Sénat. A partir de janvier 2023, des mentions telles que « nourri aux OGM », le mode d’élevage, l’origine géographique, ou encore « le nombre de traitements, par des produits phytosanitaires sur les fruits et légumes frais » devraient apparaître sur divers produits.

 

Nourris aux OGM

 

Concernant les OGM, il y avait déjà une obligation d’informer lorsqu’un produit contenait des OGM (à partir de 0,9% par ingrédients). Mais il n’y avait aucune obligation sur les produits contenant de la viande d’animaux nourris aux OGM. En parallèle, les producteurs qui le souhaitaient pouvaient faire apparaître sur une base volontaire la mention « sans OGM' ». La nouvelle règlementation va éclairer sur une réalité : la grande proportion de produits carnés (viande, poisson, lait, oeufs) issues d’animaux nourris avec des aliments OGM, en particulier avec du soja nord-américain et sud-américain.

 

 

Le miel et les mélanges

 

 

Parmi les gagnants du nouvel étiquetage, le miel (le vrai miel) qui va mieux montrer sa différence avec les ersatz. Une grosse partie des pots de miel consommés en France sont en réalité des mélanges de miels, avec pour seule mention le fait d’être originaire ou non de la Communauté européenne. Avec ce texte, le consommateur devrait mieux identifier le produit qu’il achète et le pays d’origine de chaque miel ayant servi au mélange.

 

Les traitements phytosanitaires

 

 

L’indication sur le nombre de traitements phytosanitaires, si elle est appliquée, va faire prendre conscience à de nombreux consommateurs de l’omniprésence des traitements chimiques, en particulier sur des cultures comme les pommes, les poires, les fraises qui comptent parfois jusqu’à 25 traitements successifs…. Encore une bonne nouvelle pour le bio.

 

Katrina Lamarthe

 

Sources : www.nouvelobs.com

www.infogm.org

 

 

 

 

AUCUN COMMENTAIRE